Le Nokia P sous Android est un haut de gamme qui pourrait bousculer la concurrence

Pour son retour sur le marché des smartphones, Nokia préparerait du lourd. Son premier flagship sous Android aurait tout pour jouer les trouble-fête au sommet de la hiérarchie des constructeurs.

Nokia est une marque qu’on aurait bien aimé voir depuis plusieurs années dans le rang des grands constructeurs de smartphones sous Android. Si vous en rêviez, on sait déjà depuis plusieurs semaines que ce sera bientôt une réalité.

La division mobile de Nokia, qui a été récemment rachetée par la société finlandaise HMD Global, sera remise sur les rails. La marque va signer son retour sur le marché des smartphones en 2017 avec un modèle haut de gamme sous Android.

Si les détails du smartphone étaient jusque-là inconnus, une fuite venue tout droit de Chine nous révèle plusieurs informations, avec à la clé deux images supposées être celles de l’appareil. Les rumeurs du genre venant de l’empire du Milieu se sont révélées à plusieurs reprises être justes. Cela se s’explique d’autant plus que la plupart des grandes marques fabriquent leurs appareils en Chine.

Ce que nous savons de la fiche technique du Nokia P

Le smartphone qui est pour le moment connu sous le nom de code « Nokia P » embarquerait un processeur SnapDragon 835 épaulé par 6 Go de RAM, ce qui reste dans la ligne des prédictions pour la plupart des terminaux haut de gamme attendus en 2017. L’appareil serait également équipé d’une caméra arrière de 23 mégapixels avec des lentilles Carl Zeiss. Les informations sur la caméra faciale n’ont pas filtré.

Ces fuites ne donnent certes pas le tableau complet de la fiche technique du Nokia P, mais elles permettent pour l’heure d’avoir un aperçu de la catégorie du smartphone. Si les premières rumeurs venaient à se confirmer, on pourrait prédire sans grand risque de se tromper que Nokia signera bien son retour dans la cour des grands.

Un meilleur choix stratégique pour la marque

Après quelques années de partenariat avec Microsoft et son système Windows Phone, le succès n’a pas vraiment été au rendez-vous. Désormais libre de l’emprise du géant de Redmond, la marque se retrouvait face à deux options : revenir à un OS maison (sans doute une amélioration de Symbian) ou jeter son dévolu sur Android dont le marché fait déjà l’objet d’une forte concurrence. Et c’est ce dernier choix qu’a fait la marque.

Lorsqu’on y pense, cette décision semble malgré tout être la meilleure, tant iOS et Android écrasent par leur popularité tous les systèmes d’exploitation alternatifs qui tentent d’émerger. Une chose est certaine, avec un bon smartphone qui a tout pour séduire, Nokia pourra compter sur son aura pour se tailler une bonne part de marché dans l’univers concurrentiel d’Android.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !