Netflix : Son algorithme sur le comportement des utilisateurs utilisé pour créer des séries à succès

Permettant de regarder des séries TV en streaming grâce à un flux continu sur internet, Netflix ne fait pas que diffuser des séries, il les produit aussi. Et afin de créer une histoire et une trame qui tiennent le spectateur en haleine, l’entreprise américaine utilise un algorithme permettant de générer des séries à succès à partir des données recueillies sur sa plateforme.

House of Cards en est sûrement le plus bel exemple.

netflix

Netflix scrute le comportement de ses utilisateurs pour créer des séries à succès

Après avoir déterminé à partir de combien d’épisodes on devient accro à une série, on en apprend plus sur sa méthode de fabrication et on s’aperçoit que la plateforme ne laisse rien au hasard. C’est au travers de l’étude du comportement de visionnage de ses utilisateurs, que son algorithme identifie les détails et les types de scénario qui plaisent et ceux qui ennuient le public.

Bien évidemment, la créativité des scénaristes n’est pas à remettre en cause, mais grâce à l’observation et à l’analyse des données de millions de membres de la plateforme, il lui est possible de choisir un thème et de tracer une trame qui subjuguera assurément les téléspectateurs.

Le dernier exemple en date concerne Marseille, première production française de l’entreprise américaine dont la diffusion est prévue pour mars 2016. Pour imaginer une série qui parlerait au public français, Netflix a analysé son audience en France et a pu déceler que les français sont tout particulièrement intéressés par les séries noires, à l’instar de Braquo.

Les observations ont également permis de constater que nous sommes intéressés et intrigués par les scénarios mettant en scène la corruption et la police. C’est donc à partir de ces constats que Netflix espère proposer une création originale qui rassemblera le plus de personnes possibles devant son nouveau programme.

Il s’agit donc là d’une manière d’orienter les scénaristes vers des thématiques et de cadrer leur objectif, tout en leur octroyant une certaine liberté pour laisser libre court à leur imagination.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !