La NASA pourrait installer une base lunaire permanente dans les 10 prochaines années

Il existe des projets qui font beaucoup plus rêver que d’autres, ceux de la NASA en font généralement partie.

À peine quelques jours après nous avoir annoncé la découverte majeure d’une planète baptisée « Kepler 452b », l’Administration nationale de l’aéronautique et de l’espace annonce vouloir repartir sur la Lune dans les 10 prochaines années, nous sommes donc nombreux à être intéressés.

nasa

Des vols commerciaux pour la Lune

Selon une étude réalisée par NexGen Space LLC, il se pourrait que la NASA retourne sur la Lune dans les 5 à 7 années à venir après y avoir fait ses premiers pas en 1969.

Non pas qu’elle souhaite se lancer à à la recherche des petits hommes verts, bien que le sujet soit en vogue en ce moment, mais la NASA souhaite favoriser cette fois une grande phase d’exploitation. La Lune pourrait devenir dans les 10 prochaines années une base d’exploitation minière et de ravitaillement entre la Terre et Mars.

homme marche sur la lune

Il s’agirait pour la mythique organisation américaine de mettre en place des vols réguliers afin d’établir une base lunaire permanente qui servirait de point d’encrage à l’extraction de l’hydrogène présent au pôle lunaire avant sa transformation en carburant cryogénique.

Le but serait ensuite de vendre ce carburant à toutes les organisations et entreprises souhaitant se rendre sur Mars.

Un financement réaliste

La plupart des projets de la NASA ayant été stoppés net ces dernières décennies pour cause de manque de financement, il semble que l’organisation ait cette fois-ci mis toutes les chances de sont côté.

Entre ses propres fonds et ceux de deux sociétés contributrices parmi lesquelles les potentielles SpaceX, Orbital ATK et United Launch Alliance, la NASA estime que le projet d’une station spatiale permanente sur la Lune devrait coûter environ 10 Milliards de dollars sur 5 à 7 ans, alors que son budget alloué au vol spatiaux humains est déjà de 3.7 milliards par an.

Ainsi, les choses pourraient se dérouler dans cet ordre :

  • Retour envisagé des robots sur la Lune en 2017
  • Début des recherches d’hydrogène en 2018
  • Prospection commerciale des 2019 / 2020
  • Construction robotisée de la base et accueil des premiers humains en 2021

station spatiale lunaire

Mais pour cela, il reste à convaincre le gouvernement, sans qui rien ne pourra être tenté et à prendre en compte certains impondérables tels que la perte d’un véhicule ou d’un équipage. Bien entendu le coût et les risques liés au maintient permanent d’une base lunaire devra aussi être évalué au plus près.

Pour cela, l’étude propose la création d’une autorité internationale lunaire dédiée entièrement à ce projet. Si le projet est un peu fou, on a envie d’y croire et de voir nous aussi les humains marcher sur la Lune, pas vous ?


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !