Miss France : Rétrospective de 3 scandales avec destitution de titre

La récente destitution de Miss Bretagne 2015 nous invite à faire une petite rétrospective de trois scandales qui ont entachés certaines gagnantes du concours de beauté Miss France. Retour sur ces trois élues qui ont « défrayé la chronique ». Découvrez le sort que leur a réservé Geneviève de Fontenay.

isabelle thurpaud

Isabelle Turpaut Miss France 1983 : La première destitution

En 1983, Isabelle Turpaut entrait dans l’histoire de Miss France, mais malheureusement pour elle, ce n’était pas dû à son élection ou à son beau sourire. Non. Quarante jours seulement après avoir été élue, elle fut destituée.

Le motif ? Elle avait osé poser nue pour Paris Match, et cela, alors qu’elle était déjà couronnée du titre de plus belle jeune femme de France (en effet, le concours est ouvert qu’aux femmes de moins de 24 ans). Et la règle est formelle : une miss n’a pas le droit de se présenter dénudée devant l’objectif d’un(e) photographe, et cela, avant comme pendant son mandat.

Lætitia Bléger Miss France 2004 : Une polémique et une suspension de 6 mois

Si Lætitia Bléger a aussi exposé son corps dénudé à la presse (elle est apparue nue dans Playboy et Entrevue), elle n’a pas subi le même sort qu’Isabelle Turpaut. Bien évidemment, ces photos ont provoqué l’ire de Geneviève de Fontenay, qui avait d’ailleurs été tout particulièrement irritée par la participation de sa protégée à l’émission de télé-réalité, Première Compagnie.

Lætita Bleger

Sa couronne lui fut alors confisquée durant près de six mois. L’histoire s’est pourtant bien terminée, puisque la jolie Alsacienne a pu réintégrer la famille des Miss par la suite.

Valérie Bègue Miss France 2008 : Une photo polémique mais pas de destitution

Geneviève de Fontenay a dû une nouvelle fois gérer les dérapages d’une de ses Miss. Cette fois-ci, pas de photo nue pour Valérie Bègue. La Miss France 2008 a cependant suscité la polémique à cause d’une photographie. Sur le cliché en question, dévoilé par Entrevue et Choc, on voit la Réunionnaise lécher du yaourt sur une pierre. L’image est assez bizarre et ridicule pour provoquer un tollé.

valerie begue

Si elle n’a pas été écartée, elle n’a plus le droit de participer aux concours de beauté internationaux, et nationaux, cela va de soi.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !