La ministre de l’Éducation veut rendre l’école obligatoire jusqu’à 18 ans

Najat Vallaud-Belkacem veut étendre la scolarité obligatoire de 3 à 18 ans, contre 6 à 16 ans actuellement.

ecole

Monter la limite

Poursuivre la lutte contre le décrochage scolaire, ça reste une priorité pour le gouvernement, malgré les propositions et les efforts qui ont été fait jusque-là. À 18 ans, seulement 77 % des jeunes restent encore scolarisés, soit 23 % qui ont déjà décroché. C’est surtout à cet âge (18 ans) que se joue la plupart des décrochages. En effet, 92 % des jeunes sont encore scolarisés à 17 ans.

Pendant son intervention samedi dernier, lors « des universités de l’engagement », organisées par le PS, la ministre de l’éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem a proposé d’étendre la scolarité obligatoire de 3 à 18 ans. Cela sonne comme une promesse pour une éventuelle seconde mandature dans laquelle se projette déjà la ministre.

«Pour aller plus loin sur l’éducation lors du prochain quinquennat, je proposerai d’étendre la scolarité obligatoire de 3 à 18 ans», peut-on lire dans un message posté sur son compte Twitter.

Plus de moyens dans l’Éducation nationale

C’était déjà l’une des promesses phares du mandat en cours, et elle semble avoir été tenue. La ministre vient d’annoncer que l’engagement du président de créer 60 000 nouveaux postes dans l’Éducation nationale pendant son quinquennat sera bien respectée.

En effet, avec la création de 12 842 postes dans l’enseignement en 2017 (inscrit dans le projet de loi de Finances), le compte sera bon pour les 60 000 postes en cinq ans. Les 12 842 postes viendront s’ajouter aux 47 158 créés depuis 2012, dont plus de 10 000 en 2016.

Si la scolarité obligatoire venait à être portée à 18 ans, il faudra se préparer à accueillir 110 000 jeunes de plus dans les lycées, ce qui va sans doute nécessiter encore plus d’effectifs et de moyens financiers.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !