La ministre de la culture veut changer la réglementation des films aux scènes de « sexe non simulé »

Hier soir, la ministre de la culture Fleur Pellerin, était invité sur le plateau du « Petit Journal » de Canal Plus. Le film « Love » de Gaspar Noé qui a crée la polémique a de nouveau été abordé. La ministre a ajouté que la réglementation concernant les films contenant des scènes de « sexe non simulé » serait changé.

fleur pellerin

Pour le moment les films qui contiennent des scènes de sexe non simulés sont interdites pour les mineurs, c’est notamment pour cette raison que le film de Gaspar Noé sorti en juillet 2015 avait été interdit par la justice pour les moins de 18 ans.

La ministre actuelle de la culture veut donc changer cette réglementation, la question serait en pleine réflexion. Lors de sa présence au Petit Journal elle a déclaré « Ça va changer. On réfléchit avec les gens chargés de classifier les films pour voir comment faire évoluer les choses, en respectant la protection des mineurs. »

Concernant le film « Love » c’est l’association Promouvoir qui avait obtenu gain de cause alors que ce mélodrame devait être interdit seulement au moins de 16 ans selon les classifications. Pourtant la bataille judiciaire n’est pas terminée puisque Fleur Pellerin a annoncé la semaine dernière qu’elle allait introduire un recours en Conseil d’État.

La ministre justifie ses propos en comparant les films et les œuvres d’art ayant des connotations sexuelles. C’est pour elle une atteinte à la liberté de création, elle fait notamment référence à la sculpture exposée dans le parc de Versailles.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !