Minas Tirith Le Seigneur des anneaux : des architectes fans de Tolkien veulent le construire

Il n’y a pas qu’en humour que les anglais se distinguent du reste du monde. La folie des grandeurs semble aussi avoir atteint certains britanniques. Preuve en est, des architectes ont l’idée extravagante de construire une reproduction fidèle de Minas Tirith.

Ces fans du Seigneur des Anneaux ambitionnent en effet de rendre hommage à Tolkien en reproduisant la cité fortifiée fictive issue de l’imagination débordante du célèbre écrivain britannique.

Pour réaliser ce projet d’envergure, ils comptent sur la générosité des fidèles de Tolkien et espèrent ainsi récolter la coquette somme de 1,85 milliards de livres ! Et pour ce faire, ils se sont donnés deux mois seulement !

Minas Tirith

Projet de construction de Minas Tirith : La quête aux dons à commencer

Dans un peu moins de deux mois on saura si les fans du Seigneur des Anneaux sont assez farfelus pour financer le projet chimérique de Jonathan Wilson et de son équipe d’ingénieurs et d’architectes. Ce délai passé, les plans de conception seront jetés aux oubliettes si la somme d’argent récoltée n’est pas suffisante. Mais si au contraire le montant démentiel de 2,60 milliards d’euros est atteint, alors la cité de Minas Tirith sortira de terre vers 2023.

C’est en effet la date programmée par les instigateurs du projet. Dans le cas où la cité voit le jour, elle servira d’attraction touristique, mais pas uniquement. On pourra aussi s’y acheter une propriété afin d’y vivre. Il est même prévu que l’on puisse y travailler. Et bien que tout cela paraisse invraisemblable, voir insensé, certaines personnes y ont déjà contribué financièrement.

En treize jours, les caisses de la récolte sont déjà remplies de 20 000 livres. C’est loin du milliard, mais c’est un début. Apparemment certains croient en la possibilité d’habiter un jour dans un endroit aussi fantastique.

Et vous, vous en dites quoi ? Seriez-vous prêt à donner de l’argent pour voir émerger du sol Minas Tirith ?


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !