Microsoft laptop : Des batteries qui durent plus longtemps et connaissent vos habitudes seraient en préparation

Parce que les batteries des PC portables ne sont jamais assez performantes par rapport à l’utilisation croissante qui est faite de l’outil, des ingénieurs de chez Microsoft ont choisi de se lancer dans la course non pas à une plus grande source d’énergie, mais à une batterie qui s’adapterait à l’utilisation que nous avons des ordinateurs portables.

microsoft bodhi priyantha, ranveer chandra et anirudh badam

crédit : Jeremy Mashburn/Microsoft

Quelle que soit la marque de l’ordinateur portable que vous utilisez vous aurez sans doute constaté que ses performances ne sont pas toujours au rendez-vous et que pire, elles déclinent assez rapidement en fonction de l’usage que vous en avez.

Pour le moment la batterie de votre portable, composée d’un bloc de lithium, délivre l’énergie nécessaire en fonction de de ce que vous faites. Elle se « vide » donc plus ou moins vite selon que vous jouez ou que vous faites du traitement de texte.

Le prototype de batterie Microsoft

Le problème principal que rencontrent les ingénieurs se situe dans la demande croissante d’énergie exigée par les ordinateurs et les smartphones que nous utilisons. L’accroissement de la puissance des batteries qu’ils utilisent ne va plus assez vite.

C’est pourquoi Bodhi Priyantha, Ranveer Chandra and Anirudh Badam trois ingénieurs Microsoft ont choisi de prendre une voix différente non pas en réalisant une batterie plus grosse, mais en démultipliant leur nombre et en les rendant plus intelligentes. Pour le moment à l’état de prototype, ce qui sera peut-être la « future pile » de la marque s’appelle « Machine Leaning » en rapport avec sa capacité d’adaptation.

Il s’agirait d’équiper les laptops et autre smartphones (mais le principe vaut aussi pour les voitures électriques par exemple) d’une série de batteries qui seraient utilisées en fonction de votre activité.

Pour faire simple, des batteries puissantes mais pas très résistantes pour jouer et des batteries beaucoup plus faibles mais aussi beaucoup plus durables pour travailler ou surfer. En clair, l’alimentation de votre appareil serait « personnalisable » en fonction de votre profil utilisateur.

Si le projet ne sera sans doute pas commercialisé avant plusieurs années de test, la présence de l’ingénieure chargée du développement de la tablette Microsoft Surface, Julia Meinershagen dans l’équipe pourrait être un sérieux indice quant à un futur programme de déploiement.

tablette microsoft surface


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !