Microsoft a un projet de PC modulaire pouvant être assemblé comme un jeu de Lego

Microsoft a récemment déposé un brevet concernant un  » dispositif informatique modulaire  » qui permettrait de constituer un PC en agençant plusieurs composants détachables. Ceci donnerait aux utilisateurs la possibilité de faire évoluer leurs ordinateurs en remplaçant des blocs constitutifs entièrement autonomes.

PC modulaire Microsoft

Si vous avez déjà entendu parler du projet Google Ara, il s’agit d’un concept très similaire.  En effet, Google travaille depuis plusieurs mois sur un projet de smartphone modulaire qui permettrait aux utilisateurs de remplacer plusieurs composants autonomes de sorte à changer quasiment tout le smartphone sans pour autant en acheter un neuf. Autrement dit, il serait possible de changer l’écran, le capteur photo, la mémoire RAM, le haut-parleur, le processeur et bien d’autres composants du smartphone se présentant sous forme de modules qui peuvent être agencés tel dans un jeu de Lego.

Projet Google Ara

D’après un brevet déposé depuis juillet 2015, Microsoft montre qu’il souhaite également transposer ce concept sur le terrain des ordinateurs, avec l’essentiel des composants situés au niveau de l’écran. La firme de Redmond est d’ailleurs à ce jour l’un des principaux innovateurs dans l’univers de l’informatique. L’arrivée de ses tablettes Surface depuis quelques années est en train de changer les préférences en matière d’ordinateurs portables. En effet, de plus en plus de professionnels s’orientent vers les types d’appareils 2 en 1 pouvant se convertir aussi bien en tablette qu’en PC portable.

Microsoft a également présenté il y a quelques semaines son nouveau Surface Book qui porte toutes les caractéristiques d’un PC portable survitaminé, mais pouvant être également utilisée comme une tablette tactile. Des rumeurs annoncent aussi l’arrivée prochaine des Surface Phones pour essayer de reproduire le succès des tablettes éponymes sur le marché des smartphones.

Avec son nouveau projet de PC modulaire, Microsoft ne serait donc finalement que sur la droite ligne de sa révolution apportée à l’usage des ordinateurs. Si le projet venait à voir le jour, on pourrait donc bientôt assembler nos PCs de manière ludique avec autant de plaisir que l’agencement des éléments d’un jeu de construction, chaque composant pouvant être relié aux autres par un système magnétique.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !