Le manque d’activité rendrait au fil du temps, votre cerveau de plus en plus petit

Perte de mémoire, capacités cognitives déficientes … Le manque d’activité physique n’influe pas que sur notre poids ou notre capacité respiratoire, le cerveau humain pâtirait également d’une sédentarité excessive.

Une étude menée sur deux décennies démontrerait une réduction plus importante de la taille du cerveau des individus n’ayant pas ou très peu d’activité physique au quotidien.

personne allongee faineantise

Le cerveau des personnes sédentaires rétrécirait plus vite

S’il est une règle qui n’est aujourd’hui plus à démontrer c’est bien celle du pouvoir de l’activité physique sur le corps humain. Bonne humeur, positivisme, bonne santé et motivation découlent directement de la capacité de chacun à se bouger.

Il n’est pas nécessairement question de faire du sport ou de pratiquer la course à pied chaque matin, mais de marcher tous les jours, de prendre les escaliers plutôt que l’ascenseur, de faire une balade à vélo, de promener le chien … Bref d’être actif.

Au contraire, l’absence d’exercice engendre toutes sortes de maladies telles que le cholestérol, le diabète de type 2, les troubles cardiovasculaires … Ainsi que le vieillissement accéléré du cerveau.

Pour le savoir, des chercheurs de la Boston University School of Medicine ont étudié 1 583 personnes âgées de 31 à 49 en bonne santé en leur faisant passer plusieurs tests d »effort. Vingt ans plus tard les mêmes volontaires ont été recontactés afin de subir différentes vérifications par le biais de l’imagerie médicale.

Scanners et IRM ont alors révélé que chez les moins actifs d’entre eux le cerveau avait rétrécit plus vite que la normale. Alors sa diminution habituellement constatée est de 0.2% par an, le manque d’exercice a accéléré cette diminution de 0.2% par tranche de 20% d’activité en moins.

Avec le temps, ce phénomène peut entraîner des pertes de mémoire ainsi qu’un accroissement du nombre et de la gravité des déficiences cognitives liées en partie à l’age. Une preuve de plus s’il en fallait que le corps humain est un outil qu’il est indispensable d’entretenir et ce, sans attendre les premiers signes de vieillissement.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !