Mangez des poires ! C’est bon pour votre coeur

Manger des poires serait bon à la fois pour la santé du coeur et permettrait aussi de faire baisser la pression artérielle.

Aux États-Unis, le syndrome métabolique touche plus d’un adulte sur trois. Il s’agit de l’association de plusieurs facteurs de santé comme le poids, la sédentarité ou le diabète de type 2, multipliant chez un patient le risque de développer une maladie cardio-vasculaire par trois.

poires

Un adulte sur trois pourrait souffrir de troubles cardio-vasculaires dans les prochaines années

Cette étude menée par Sarah Johnson professeure à la Colorado State Université, s’est déroulée sur 12 semaines durant lesquelles 50 personnes âgées de 45 à 65 ans et présentant toutes au moins trois facteurs à risque liés au syndrome métabolique se sont soumises à une expérimentation.

Divisées en deux groupe, chacune d’elles à reçu soit deux poires fraîches et de taille moyenne à manger chaque jour, soit une boisson aromatisée en guise de placebo.

À l’issue de la période de test, les 36 personnes ayant bénéficié de fruits frais affichaient un taux significativement plus faible au niveau de leur pression artérielle systolique et diastolique.

« Nous pensons qu’il est important d’explorer le potentiel d’aliments tels que les poires afin d’améliorer la qualité de certains indicateurs potentiellement facteurs de risque cardio-vasculaires tels que la pression artérielle chez les adultes d’âge moyen. »

Il est précisé que chez les patients concernés par le syndrome métabolique, l’age semble accélérer le risque d’apparition de certains symptômes comme une augmentation de la pression artérielle.

Présentées à l’occasion d’un congrès autour de la biologie organisé dans la ville de San Diego la semaine dernière, ces conclusions sont assorties de deux recommandations principales, l’une liée à l’absorption d’oméga 3 et l’autre se rapportant aux siestes quotidiennes.

Il existerait d’une part une complémentarité dans la consommation d’oméga 3 et la diminution du taux de cholestérol permettant un meilleur contrôle du syndrome métabolique.

D’autre part, des siestes quotidiennes d’une durée supérieure à 40 minutes pourraient, elles, conduire à une augmentation du risque de développer un diabète de type de 2 ainsi que certains troubles cardio-vasculaires.

En résumé, ne dépassez les 15 à 20 minutes de sieste recommandée par jour et ne vous privez pas de goûter à toutes les variétés de poires fraîches que vous trouverez.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !