Man vs Wild : Une simple mise en scène ? Une vidéo le prouve !

Alors que Bear Grylls vient d’emmener le président Barack Obama aux confins de l’Alaska dans le cadre de Running wild with Bear Grylls, une vidéo publiée sur le net entache une de ses anciennes émissions.

En effet, un homme s’est rendu sur les lieux du tournage d’un des épisodes de Man vs Wild. Filmé par une tierce personne, il nous montre que l’un des exploits de l’aventurier britannique, n’est en fait qu’un leurre. La preuve en image !

man vs wild

Les exploits de Bear Grylls remis en cause par une vidéo-amateur ?

C’est bien connu, il faut toujours se méfier des apparences, tout particulièrement quand il s’agit d’une émission de télévision. La mise en scène est une pratique très courante à la télé et Bear Grylls en fait actuellement les frais, depuis qu’une vidéo-amateur vient ternir son image d’aventurier « casse-cou ».

Dans un des épisodes de Man vs Wild, qui était censé être filmé sur « une petite île du Pacifique Sud », on voit Bear Grylls fasse à une crevasse en apparence infranchissable. L’ancien des forces spéciales britanniques explique qu’il peut être dangereux de traverser une telle fissure, même si un pont naturel semble nous y inviter.

On l’aperçoit alors en train de franchir cette fente terrestre avec la plus grande précaution. Le hic ? Les images ont été tournées sur l’archipel d’Hawaï, dans une zone pas si reculée que l’on pourrait le croire à première vue, et un homme a décidé de révéler la supercherie.

La vidéo que vous retrouvez ici nous montre d’abord Bear Grylls en pleine action, puis dans un second temps, une personne qui réalise la même « prouesse », exactement au même endroit. Juste après que son ami a franchi le trou causé par un volcan qui se situe non loin de là, le caméraman amateur film l’horizon et on y découvre une route sur laquelle circule quelques véhicules.

Reprise en boucle sur internet, la vidéo risque de causer du tort à NBC, la chaîne qui diffuse actuellement la nouvelle émission de Bear Grylls, Running Wild with Bear Grylls. Rappelons à sa décharge, que ses carrières d’alpiniste et de militaire lui confèrent tout de même la légitimité pour être qualifié d’aventurier.

 


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !