Pourquoi lire en voiture donne la nausée ?

Si vous avez déjà essayé de lire un livre pendant un déplacement en voiture ou en train, vous connaissez certainement ce sentiment de malaise.

lecture voiture

Cela relève du mal des transports en général, qu’on appelle cinétose ou naupathie. Toutefois, les amoureux des livres le vivent souvent, sans pouvoir s’expliquer ce qui pourrait causer ce sentiment de malaise en lisant dans une voiture. La science a pourtant l’explication.

D’après le neuro-scientifique Dean Burnett, lorsqu’on lit tout en étant en mouvement dans un véhicule, il se déclenche une confusion sensorielle au niveau du cerveau.

Tout commence par le thalamus, une zone de notre cerveau chargée de l’interprétation des signaux sensoriels. Lorsque nous nous déplaçons en marchant, nos jambes bougent et nos muscles sont sollicités. C’est le cerveau même qui commande.  Il sait donc que nous sommes en mouvement.

Mais « quand nous sommes dans une voiture, un train, un bateau, on ne se déplace pas réellement. Notre corps ne bouge pas, mais les fluides de nos oreilles obéissent aux lois de la physique et indiquent le contraire« . Pour le scientifique, le cerveau se trouve ainsi désorienté.

La situation s’aggrave d’autant plus qu’en lisant, on a tout l’esprit concentré entre les lignes. Aucune perception visuelle de l’environnement (ex : objets qui bougent à travers les vitres) ne vient corriger la discordance.

« Nous avons donc affaire à une incohérence sensorielle. Et comme en termes d’évolution, les seules choses qui peuvent causer ce déséquilibre sont la neurotoxine ou le poison, le cerveau pense qu’il est en train d’être empoisonné. Et quand cela arrive, la première chose qu’il fait est de se débarrasser du poison, c’est-à-dire de le vomir ».


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !