Copa America : Lionel Messi dépité d’avoir une 3ème finale, arrête sa carrière internationale

À 29 ans, ce n’est certainement pas le timing idéal, mais après le choc d’une nouvelle finale perdue et d’un tir au but manqué, Lionel Messi a annoncé contre toute attente qu’il mettait un terme à sa carrière internationale.

messi argentine

C’est démoralisé et le visage fermé qu’il a annoncé la fin de son aventure avec la sélection nationale argentine. Pour la troisième année consécutive, l’équipe perdait une finale: en 2014 en coupe du monde contre l’Allemagne (1-0); en 2015, puis à nouveau cette année en Copa America, les deux fois contre le Chili.

« J’ai fait tout ce que j’ai pu, mais ce n’est pas pour moi »

 » La sélection, c’est fini pour moi, c’est la quatrième finale que je perds, la troisième de suite »(…) « C’est un moment dur pour moi et pour toute l’équipe, c’est très difficile » a expliqué Lionel Messi en conférence de presse au terme de la rencontre.

« J’aurais tellement voulu ramener un titre de champion en Argentine, je m’en vais sans y être parvenu », poursuit-il avant de conclure : « J’ai fait-tout ce que j’ai pu, mais ce n’est pas pour moi, on a encore perdu une finale, cela me fait très mal de perdre, en plus aux tirs au but, ma décision est prise. »

En effet, la défaite fait d’autant plus mal qu’il a raté son tir au but qui aurait pu faire la différence au terme des prolongations.

Après un match serré (0-0) qui devait se décanter aux tirs au but, Messi a manqué la première tentative argentine. À la fin, son équipe perd par 2 tirs inscrits contre 4 pour le Chili.

La poisse en équipe nationale

Lionel Messi — qu’on peut considérer sans grand risque de se tromper comme le meilleur joueur de la planète — a tout gagné en club avec le FC Barcelone. En équipe nationale, l’histoire n’a pas été aussi belle. Si le quintuple ballon d’or peut se targuer d’être désormais le meilleur buteur de l’histoire de l’équipe d’Argentine (55 buts) buts, soit une de plus que la légende Gabriel Batistuta, son Palmarès collectif en sélection nationale est presque vierge. Sa seule consolation reste la victoire aux Jeux olympiques de Pékin en 2008.

L’équipe d’Argentine n’a donc une nouvelle fois pas pu conjuguer le mauvais sort qui la suit depuis 1993, année de son dernier titre hors JO. Messi n’a pas pu y changer grand-chose, avec quatre finales perdues dont trois successivement ces trois dernières années.

Cette fois-ci, c’était la dernière. Si le cauchemar de la sélection devait se poursuivre, ce serait sans Lionel Messi. À seulement 29 ans, il prend une retraite internationale anticipée.

La suite de l’histoire s’écrira uniquement du côté de la Catalogne. Du moins, pour l’instant.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !