La libido serait-elle proportionnelle à l’intelligence ?

Alors que nous apprenions hier qu’un tiers de français avouent leur préférence pour la musique par rapport au sexe, savons-nous vraiment ce qui détermine la libido de chacun ? Il se pourraient en tous cas que l’intelligence jouent un rôle plus important qu’il n’y paraît dans le développement de la sexualité.

lien intelligence libido

Les étudiants à l’université accro aux sextoys ?

L’étude qui nous intéresse a été menée par le site de vente en ligne d’accessoires coquins Lovehoney qui révèle par ce biais l’origine de ses plus gros clients. Il semblerait donc que les étudiants de l’Université d’Oxford de même que ceux de Cambridge soient les plus gros consommateurs de sextoys du site en question.

Et pour cause, ces jeunes gens issus de familles plutôt aisées auraient dépensé en moyenne près de 11 000€ en un an afin de pouvoir profiter des plaisir offerts par les vibromasseurs et autres jeux coquins vendus en ligne. Une somme tout de même conséquente quand on considère qu’il ne s’agit que d’assouvir leur libido.

Mais les étudiants des prestigieuses écoles britanniques ne sont pas les seuls à se laisser aller à leurs petits penchants intimes puisque les suivantes au classement affichent tout de même une facture moyenne de 6 300€ annuels alors que l’on retrouve au sein d’autres universités américaines des clubs et des associations entièrement dédiés au sexe.

Mais alors la libido serait liée à l’intelligence ? Pas forcément puisque quand on interroge les étudiants pour savoir ce qui les pousse à consommer autant jouets intimes, deux réponses ressortent le plus souvent ; la masturbation serait un moyen d’évacuer le stress engendré par la pression des grandes écoles et habitués à l’excellence, ces étudiants souhaiteraient atteindre des sommets, et ce même dans leur intimité.

Toutefois, peut-être faudrait-il leur conseiller de joindre l’utile à l’agréable en allant sauver les baleines sur Pornhub ? Ce qui leur coûterait également beaucoup moins cher.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !