Leonardo DiCaprio lève des fonds pour la sauvegarde des derniers sites naturels de la planète

Jeune homme cheveux aux vents dans le film Titanic qui a fait exploser sa carrière, Leonardo DiCaprio est depuis devenu un acteur mythique du cinéma américain et habitué des rôles les plus complexes.

Mais en homme de conviction, il lutte également pour la protection de la planète à travers la fondation qui porte son nom.

leonardo dicaprio leve des fonds planete

Crédit : telegraph

Le 22 Juillet dernier à St Tropez s’est déroulée une soirée caritative des plus élégantes avec pour maître de cérémonie, le talentueux et engagé Leonardo DiCaprio.

Nous détruisons nos forêts, nos paysages sauvages, nous polluons nos rivières et nos océans, soumis à la surpêche, tous ces écosystèmes qui non seulement abritent la biodiversité de notre planète, mais rendent aussi possible notre vie ici. Je suis profondément fier de prendre part à une soirée qui va nous permettre de faire beaucoup pour protéger la planète.

Vous l’aurez compris, il ne s’agit pas uniquement de petits fours, mais surtout de réunir des fonds pour préserver les derniers sites sauvages de notre belle planète.

En 2013, déjà Leo s’attardait sur le sort des derniers tigres du Bengale vivant à l’état sauvage au Népal.

Alors que le gouvernement du pays annonçait quelques mois plus tôt que leur population tendait à augmenter avec 198 animaux recensés, il faisait don via sa fondation et WWF de la somme de 3 millions de dollars avec pour but de la multiplier une nouvelle fois par deux avant 2022, année qui marque le prochain règne de l’animal dans l’horoscope chinois.

Cette année devant un parterre de stars comme le Prince Albert II de Monaco, Marion Cotillard, Sylvester Stallone, Kate Hudson, John Lenon et Bono, l’acteur a annoncé avoir recueilli pas moins de 40 millions de dollars par la vente entre autre de tableaux lui appartenant, d’une de ses propriété ou encore d’un concert privé d’Elton John.

elton john soiree caritative leonardo dicaprio fondation

Crédit instagram leonardodicaprio / getty

Ma fondation est spécialisée dans la défense des espèces en danger à travers le monde. La nuit dernière nous nous sommes réunis pour apporter toujours plus de soutien aux tigres, aux rhinocéros, aux requins, et aux gorilles des montagnex en travaillant main dans la main avec les gouvernementx à la préservation des jungles, des barrières de corail et des forêts qui constituent leurx habitats naturels. D’une certaine manière nous tentons de mettre en place une sorte de réseau mondial d’arches de Noé.

Prochainement à l’affiche du film « The Revenant », Leonardo doit encore en boucler le tournage, puisque la scène finale qui représente tout de même 10% de la durée totale du film n’a pas encore pu être tournée comme c’était prévu au Canada, pour cause de fonte des neiges.

Un indice supplémentaire du réchauffement climatique qui pourrait nous guetter dans les prochaines dizaines d’années …


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !