Kanye West : Le rappeur à la Maison Blanche en 2020 ?

Lors des MTV Video Music Awards qui se tenaient le dimanche 30 août, Kanye West a fait une annonce plutôt inattendue et surprenante. Alors qu’il faisait son discours de remerciements après avoir reçu l’Award Vanguard qui récompense l’ensemble de sa carrière, le rappeur américain a déclaré être en course pour la présidentielle de 2020.

Coup de communication ou réel investissement politique ? La question a le mérite d’être posée.

Kanye West

Kanye West s’imagine président des Etats-Unis en 2020

Ce n’est pas la première dans l’histoire des élections présidentielles démocratiques qu’une personne publique n’appartenant pas à la « sphère politique » décide de présenter sa candidature. Les français se souviennent tous de la campagne de Coluche débutée le 30 octobre 1980. L’humoriste et fondateur des Restos du Cœur s’était cependant retiré quelques mois plus tard après avoir reçu des menaces qui s’étaient notamment manifestées par l’homicide de son régisseur et ami René Gorlin.

Trente-cinq ans plus tard et à plus de 8 000 km de la France, c’est autour d’une personnalité américaine de faire le show en s’affirmant comme prétendant au poste de Président des Etats-Unis d’Amérique. Le mari de Kim Kardashian a en effet profité de son discours à la tribune des Video Music Awards de MTV pour postuler à la Maison Blanche pour les élections de 2020. Difficile pourtant de démêler le vrai du faux.

S’agit-il d’un moyen de faire le buzz ou d’une véritable volonté d’entrer en politique de la part de l’artiste ?

On sait que le chanteur s’est souvent engagé dans des combats de nature politique et sociale, ce qui peut laisser penser que cette déclaration n’est pas dénuée de sens. On se rappelle par exemple de sa chanson Diamonds from Sierra Leone qui critique fortement le commerce du diamant et les conditions de travail des mineurs africains, ou encore de sa participation en 2010 à la campagne de boycott de l’Arizona. L’Etat fédéral voulant à l’époque que le contrôle d’identité soit un moyen de lutter contre l’immigration.

Pour tourner en dérision cette annonce, la présentatrice Miley Cyrus a annoncé avoir changé son intention de vote depuis cette candidature improvisée : « Donal Trump, tu avais mon vote mais maintenant vas-y Kanye ! » a-t-elle lancé, avant que Kanye ne rajoute : « certains vont se demander si j’ai fumé avant de venir. La réponse est oui. »


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !