JO 2024 : le logo de la France serait-il un plagiat ?

Le logo de la candidature française pour les Jeux olympiques de 2024 a été dévoilé le mardi soir à travers une projection sur l’Arc de Triomphe. Polychrome et représentant subtilement à la Tour Eiffel et le chiffre 24, il nous avait semblé très bien inspiré, mais… d’où vient cette inspiration ?

logo jo 2024 plagiatRéalisé par l’agence Dragon Rouge, le logotype de la candidature de la France pour l’organisation des JO de 2024 est plutôt réussi, apparaissant à la fois élégant et symbolique. Mais aurait-il été tout simplement plagié ? C’est en tout cas ce que relève un internaute sur twitter qui aura remarqué sa ressemblance étonnante avec le logo d’une agence britannique de consulting nommée 4 Global.

Il n’a pas tout à fait tort, car les deux logos sont très proches. Pour s’en rendre compte, il suffit de faire pivoter celui de 4 Global légèrement vers la gauche. Le rapprochement devient ainsi beaucoup plus évident. Cette ressemblance ne serait-elle qu’un pur hasard ? On ne saurait le dire, sinon qu’à la vue des deux logos, on pourrait à priori penser que celui de la France est une copie customisée du logo de 4 Global.

jo 2024 4 logo global

Le logo original (non pivoté) de 4 Global

Interrogé à ce propos par GQmagazine France, Kheireddine Sidhoum, directeur artistique chez Dragon Rouge s’est dit très surpris par cette ressemblance qui ne serait rien d’autre qu’un pur hasard. Il assure qu’il n’y a eu aucun partenariat, ni rapprochement avec 4 Global, encore moins une volonté de se rapprocher de leur logo.

La France se dirigerait-elle vers des ennuis ? Car, le cas du Japon est encore très récent. Le comité d’organisation des JO de Tokyo 2020 avait décidé en septembre dernier de retirer son logo, reconnu comme étant une version plagiée de celui du théâtre de Liège, en Belgique.

Également contactée, l’agence 4 Global ne semblait pas être au courant de l’officialisation du logo de la France pour les JO 2024, encore moins de sa ressemblance avec le sien. Si jamais elle décidait d’attaquer, il va falloir que les avocats côté français peaufinent bien leur ligne de défense.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !