Ivre il simule l’acte sexuel avec une voiture de gendarmerie

L’alcool peut parfois avoir des incidences bien étranges sur le comportement de ceux qui le consomme. Que dire de ce jeune homme de 22 ans qui, l’été dernier, en marge du festival Afrik’O’Bendy, n’a rien trouvé de mieux à faire que de tenter de violer (et non pas voler) une voiture de gendarmerie à l’arrêt.

ivre un jeune homme tente de violer une voiture de gendarmes

Très bourré et qui faisait n’importe quoi

 

Il faut commencer par replacer les choses dans leur contexte. La scène se déroule l’été dernier alors que le festival Afrik’O’Bendy se tient à Logonna-Daoulas du côté de Brest.

Installés tranquillement dans leur véhicule dépêché pour l’occasion afin de surveiller le bon déroulement de la fête, les gendarmes ouvrent l’œil lorsqu’ils aperçoivent un individu qui semble passablement alcoolisé s’approcher dans leur direction.

Pris de court, les agents de forces de l’ordre voient alors le jeune homme se diriger vers l’arrière de la voiture … et baisser son pantalon ! Les parties génitales à l’air il commence à symboliser l’acte sexuel en tentant d’utiliser le pot d’échappement de la voiture !

Il n’aura pas le temps de mener son attaque plus loin et sera presque immédiatement interpellé par les gendarmes.

Il aura par contre eu le temps d’apprécier l’hilarité générale au moment de sa comparution vendredi dernier (22 mai 2015) pour acte « d’automophilie » selon le propre terme d’un procureur contraint à garder son sérieux dans la difficulté. C’est peut-être pour cette raison que le jeune homme aura déclaré n’avoir aucun souvenir d’avoir essayé de brutaliser une voiture sans défense.

La date de son jugement fixée au 20 Novembre 2015, il devra en attendant subir une expertise psychiatrique obligatoire dans ce genre de cas, même comme ici, lorsqu’il s’agit de « quelqu’un de très bourré et qui faisait n’importe quoi ».

En voilà un qui ne devrait pas de sitôt oublier sa rencontre avec les forces de gendarmerie et tout particulièrement avec leur véhicule !


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !