Iron Fist : qu’en disent les principales critiques ?

C’est ce vendredi qu’est sorti Iron Fist, la nouvelle série Marvel-Netflix. On a fait un petit résumé de ce qu'en disent déjà les grands médias.

iron fist

Un peu plus tôt cette semaine, les avis avaient déjà commencé à pleuvoir après la sortie des six premiers épisodes de Iron Fist. Le moins que l’on puisse dire, c’est que les grands médias ne sont pas vraiment cléments avec la quatrième série de l’univers Marvel diffusée sur Netflix, en attendant les Defenders, où Danny Rand retrouvera Daredevil, Jessica Jones et Luke Cage.

Si vous avez déjà entamé la série, vous vous êtes déjà certainement fait votre propre opinion. Sinon, voici ce qu’en disent les principales critiques. À tort ou à raison, elles ne sont pas très agréables. Attention ! N’allez pas plus loin si vous voulez la découvrir sans préjugés.

Morceaux choisis :

« On a vu « Iron Fist » de Netflix, et c’est un sublime… Iron Flop » commence déjà Le Huffignton Post dans son titre. Cela a le mérite d’annoncer les couleurs.  Plus en profondeur, le journal déplore le manque de fond de la série, ou peut-être même, son manque d’accroche :

« Le problème qui saute aux yeux avec « Iron Fist », c’est qu’il n’y en a pas. Chacune des adaptations précédentes de Marvel sur Netflix mettait en avant un conflit intérieur, social, un traumatisme. Matt Murdock s’interrogeait sur le bien-fondé de devenir Daredevil alors que ses convictions religieuses s’y opposaient, « Jessica Jones » mettait en scène la puissance des séquelles des violences faites aux femmes, Carl Lucas alias Luke Cage nous plongeait à pieds joints au sein d’une communauté noire. Mais chez Iron Fist? Rien » Le Huffington Post.

Chez Télérama, c’est quasiment le même son de cloche. Ici, on pointe du doigt des faiblesses au niveau des mises en scène, les personnages caricaturaux, et le moins d’étincelle qui se sent par rapport aux précédentes séries Marvel-Netflix. Et d’autre part…

« On s’amuse le temps des deux premiers épisodes, croyant qu’Iron Fist fera le pari de la légèreté intelligente, d’une bonne dose d’humour plutôt que d’une nouvelle aventure crue et brutale. Mais on comprend vite qu’il n’en est rien, et que ce que l’on prenait pour de la modestie et une discrète efficacité est en fait un manque d’ambition et de talent » Télérama.

Au tour du Monde de conclure : « cette nouvelle série est bien loin de se hisser au niveau des autres : réalisation très lisse, absence totale de message, manque de rythme… Iron Fist ne présente finalement aucun intérêt ».

C’est sévère, très sévère. Mais est-ce pour autant que la série soit vraiment mauvaise ? Pour avoir un autre son de cloche, il faut se tourner vers ParisMatch qui commence d’abord par se désolidariser de l’avalanche du mainstream :

« Les premières critiques ont dénoncé un «fiasco». Même si le super-héros au poing d’acier ne joue pas dans la même cour que «Daredevil» ou «Jessica Jones», il n’a rien du crash annoncé, d’après les six premiers épisodes ».

« Oui, «Iron Fist» souffre de la comparaison avec «Daredevil» ou «Jessica Jones», mais non, il ne mérite pas tant de haine. Tout comme il a dû se surpasser pour s’imposer au sein de la communauté des moines de K’un-Lun, on attend que Danny Rand sorte les poings pour prouver qu’il est digne de faire partie de la ligue des «Defenders», la prochaine série Netflix/Marvel qui réunira les quatre héros ». ParisMatch.

Iron Fist, est déjà disponible dans son intégralité sur Netflix. À chacun de s’en faire son opinion.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !