iPhone : Comment un piratage peut griller votre smartphone

Souvenez-vous, si les bugs liés aux iPhone ne sont pas forcément plus nombreux que les autres, ils sont généralement d’une plus grande ampleur et méritent d’être signalés.

À ce titre, la faille du 1er Janvier 1970 fait à nouveau parler d’elle mais dans une version bien plus dangereuse pour votre iPhone puisqu’elle peut cette fois être activée à distance et faire griller votre appareil.

iphone

Votre iPhone peut surchauffer sous vos yeux sans raison

Le 1er Janvier 1970 correspond pour l’iPhone à l’année zéro. Ainsi, tous les appareils (iPad et iPod compris) réglés sur cette date s’éteignent et affichent un écran désespérément noir jusqu’à ce que leur batterie soit retirée, ce qui aurait pour effet de les réinitialiser.

Déjà relativement gênant, ce problème nécessitait toutefois d’avoir l’appareil dans les mains et de prendre le temps d’en changer la date. Pourtant, deux chercheurs répondant aux noms de Matt Harrigan et Patrick Kelly, ont trouvé un moyen de l’exploiter encore plus, en le déclenchant à distance.

Afin d’y parvenir, les deux hommes ont créer un réseau Wi-Fi par lequel ils ont été capables d’envoyer, via les requêtes NTP qui servent habituellement à maintenir la date et l’heure sur les iPhone, de fausses informations et notamment la date du 1er Janvier 1970.

Et les conséquences sont désastreuses ! Non seulement le smartphone se fige, reste bloqué sur son écran d’accueil, ne peut être ni redémarré ni connecté à iTunes, mais en plus il se met rapidement à chauffer jusqu’à une température avoisinant les 50°C.

Celle-ci serait suffisante pour griller les composant internes de l’iPhone.

Alors que le smartphone est censé s’éteindre automatiquement à une certaine température et ce afin de prévenir d’éventuels dégâts, le piratage fait que la fonction ne s’enclenche pas. Et voilà comment un petit malin pourrait être capable de griller votre terminal sous vos yeux horrifiés.

« L’unité ne redémarre plus. La batterie est grillée. »

Heureusement, la faille a déjà été repérée et un correctif déployé. Pour en bénéficier il suffit de télécharger la mise à jour iOS 9.3.1 et avant ça de vérifier votre processeur, en effet les modèles antérieurs à la puce A7 ne sont pas concernés.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !