Internet : le « Plan Très Haut Débit » pour tous ira bien au bout d’ici 2022

Plus aucun obstacle n’entrave désormais son chemin. La Commission européenne vient de donner son feu vert pour le Plan Très Haut Débit qui est jugé compatible avec les règles de l’UE en matière d’aides d’État.

Vitesse internet France

En France, tout le monde n’est pas logé à la même enseigne en matière de connexion internet. Il existe encore d’importantes disparités, ce qui nous vaut une mauvaise position dans le classement mondial des pays en matière de débit internet.

Redresser la barre

Adopté par le gouvernement en 2013, le Plan Très Haut Débit vise à redonner à la France toute sa lettre de noblesse en couvrant tout le territoire d’une connexion d’un débit minimum de 30Mb/sec à l’horizon 2022. Le financement de ce déploiement dont le coût représente 20 milliards d’euros doit être assuré par des investissements conjoints impliquant les opérateurs privés, les collectivités territoriales et l’État.

Même si le plan est déjà en marche et devrait dépasser le seuil de 50 % de couverture en 2017, la Commission européenne devait encore le valider en déterminant si les aides d’État octroyées n’entraînent pas une distorsion de la concurrence dans l’UE. Elle a statué et n’a rien trouvé à redire sur le plan.

« Tous les ménages et entreprises français auront accès au très haut débit d’ici à 2022 », a commenté Margrethe Vestager, la Commissaire européenne chargée de la Concurrence.

La fibre optique, mais pas que

Le Plan Très Haut Débit accorde une grande priorité à l’extension du réseau de fibres optiques jusqu’à l’abonné (FttH) dont la couverture souhaitée devrait concerner plus de 80 % des logements connectés en 2022.

Mais il n’y aura pas que le FttH. Le plan prévoit également la modernisation du réseau en cuivre par le biais d’une opération de « montée en débit » qui consiste à déployer la fibre vers chaque quartier ou village, tout en maintenant la liaison finale en réseau cuivre ou en câble coaxial. Associée à la technologie VDSL2, les débits pourront monter au-delà de 30 Mb/s.

Pour finir, il y a également au programme la modernisation des trois technologies utilisant les ondes radios : les satellites de nouvelle génération, le WiMAX et la 4G.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !