Un internaute retrouve un prototype de PlayStation par Nintendo et Sony

Les greniers sont de véritables endroits où cohabitent objets sans importance, ceux possédant une valeur sentimentale et d’autres pouvant rapporter gros et encore, cela peut grandement varier selon les personnes. Un internaute, Dan Diebold, régulier de la plateforme Reddit en a fait l’expérience il y a peu en découvrant une console de jeu teintée d’histoire.

Sony Nintendo PlayStation console

La génèse du prototype

La génèse de cette console nous ramène à la fin des années 1980. Sony est un grand constructeur électronique auréolé alors du succès du Walkman. Nintendo, est le géant du jeu vidéo et domine la planète avec sa Super Nintendo.

Conscient de l’influence dont tout les deux disposent, ils décident d’unir leurs forces afin de révolutionner l’univers vidéo-ludique en créant une console : la PlayStation. Celle-ci s’apparente à une Super Nintendo dotée d’un lecteur CD-ROM, support en plein essor qui devrait mettre un terme à l’utilisation des cartouches si chères à Nintendo.

Un an plus tard, en  1990, le livre La Révoluton PlayStation de Reiji Asakura est publié et fait état de cette console. Elle alliera l’amusement grand public avec ses jeux vidéos à une polyvalence multimédia telle qu’elle sera également capable de lire de la musique et proposer des logiciels éducatifs.

Sony Nintendo PlayStation console lecteur

En 1991 lors d’un salon se tenant à Chicago, l’annonce fait grand bruit, Nintendo se sépare de Sony, le projet PlayStation est alors avorté pour quelques temps. On connaît un peu mieux la suite, faisant cavalier seul, Sony va reprendre le concept de la console et se l’approprier totalement. La PlayStation sortira en 1994 au Japon et s’écoulera à plus de 100 millions d’exemplaires à travers le monde. La PlayStation 2 est quant à elle la console la plus vendue au monde.

Sa découverte

Retour en 2015, c’est en fouinant dans les cartons de son père que Dan Diebold tombe sur ce prototype jauni par le temps. Cette découverte est particulièrement folle tant l’objet est historique dans le domaine du jeu vidéo. D’ailleurs, comment se fait-il que le seul exemplaire se trouve dans un grenier au fin fond des États-Unis ?

Le père de Dan était autrefois salarié chez Advanta Corporation sous l’égide de Olaf Olafsson, ancien patron de Sony America. En 2009, Advanta est contrainte de cesser ses activités, l’heure est au débarras. Diebold senior est amené à vider les locaux et c’est en débarrassant le siège de l’entreprise qu’il tombera sur une boîte renfermant ce trésor.

Avouant que son père se trouve dans une situation financière difficile, il est probable que cette découverte surprenante ne vienne embellir leur avenir et se retrouve prochainement exposée dans un musée.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !