Ils se prennent un selfie vertigineux sur l’un des plus hauts gratte-ciel de Chine !

Vitaly Raskalov, Vladimir Sidorow et Ivan Beerkus ne sont pas du genre à avoir froid aux yeux. Ces trois têtes brûlées russes ont gravi l’une des 3 plus hautes tours de Chine pour se shooter un selfie vertigineux à 385 mètres d’altitude.

Selfie vertigineux gratte ciel Chine

Membres du collectif de photographes russes On the Roofs, ces trois hommes n’ont pas hésité à risquer leur vie pour prendre l’un de ces Selfies qui valent de l’or. Ils en ont également profité pour se prendre en vidéo. Le risque pris est d’autant plus grand qu’ils ne se sont pas contentés de monter sur le toit de l’imposant bâtiment, mais ont grimpé jusqu’au bout de l’antenne située à son sommet, ce qui fait monter un peu plus l’adrénaline et ne manque pas de rendre leurs images encore plus spéciales.

Ce n’est pas la première fois qu’ils s’essaient à un tel exercice. Ce sont en effet des récidivistes ayant déjà pris des photos au sommet d’édifices situés en Allemagne, aux Émirats Arabes Unis, en Israël, mais aussi au Japon.

Cette fois, c’est sur la tour Shun Hing Square qu’ils ont jeté leur dévolu. Cette dernière fut autrefois le plus haut gratte-ciel de Chine avant d’être détrônée par un autre bâtiment, le Citic Plaza. Vu le danger de l’opération, on ignore s’ils ont pu la réaliser clandestinement ou s’ils ont bénéficié de la faveur des responsables de l’édifice. La deuxième éventualité semble tout de même la plus plausible quand on considère la sécurité qui doit y être déployée.

Rappelons pour finir qu’en 2015 les selfies ont été plus mortels que les attaques de requins. La course aux clichés qui valent de l’or a donc souvent des conséquences dramatiques pour qui n’y prend pas garde. À voir nos trois amis russes, on se dit qu’ils ont peut-être le secret de la sécurité absolue.

 


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !