Ikea : attention aux commodes Malm qui ont déjà causé 3 morts

La marque suédois d’ameublement et de décoration Ikea renouvelle ses mises en garde concernant l’installation et l’utilisation des produits qu’elle commercialise, suite au nouveau décès tragique d’un petit garçon de deux ans monté sur l’un de ses commodes.

theodore-ted-mcGee

Un petit garçon décède écrasé sous le poids d’une commode Ikea

L’accident s’est produit le 14 Février dans le Minnesota aux États-Unis dans la chambre d’un petit garçon de 22 mois nommé Theodore McGee. Alors que ses parents le croyaient en train de faire la sieste, l’enfant à sans doute voulu grimper et attraper quelque chose sur la commode identifiée comme faisant partie de la série MALM, qui lui serait alors tombée dessus.

L’avocat de la famille, Alan Feldman a déclaré que personne n’avait entendu le meuble tomber ni l’enfant crier.

Il s’agit du troisième incident mortel de ce type enregistré ces deux dernières années. Quatre cas de blessure ont également été rapportés.

L’entreprise offre pourtant des kits d’encrage à tous ceux qui se sont portés acquéreur de commodes jugées dangereuses pour les enfants (27 millions d’unités) et ce, afin de les fixer solidement au mur. Toutefois, seuls 300 000 de ces kits ont été distribués ces sept derniers mois.

« Chez IKEA, notre opinion est que les enfants sont les personnes les plus importantes, c’est pourquoi la sécurité de nos produits reste notre plus grande priorité. Après avoir été informé de cet incident, l’entreprise a immédiatement signalé aux autorités qu’une enquête était ouverte. Toutefois le produit en question n’était pas fixé au mur, précaution qui fait partie intégrante des instructions d’assemblage du produit. »

Si l’on se fie aux informations délivrées par la Consumer Product Safety Commission des États-Unis, toutes les deux semaines un enfant décède des suites d’une chute liée au mobilier.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !