Face-à-face entre un énorme requin blanc et un plongeur

Le chercheur mexicain Mauricio Hoyos Padilla est coutumier du fait, c’est en effet la deuxième fois qu’il a l’honneur de pouvoir filmer la belle Deep Blue, un des requins blancs les plus grands au monde. Cette fois-ci, le scientifique va même jusqu’à lui caresser la nageoire.

C’est au large des côtes du Mexique que le scientifique a pu une nouvelle fois rencontrer celle qui le passionne tant et qui se prénomme Deep Blue, une femelle de l’espèce des grands requins blancs âgée d’environ 50 ans et arborant la taille plus que respectable de 6 mètres de long.

Il s’agit en réalité d’un des plus grands requins que l’homme ait pu filmer jusqu’ici et Monsieur Padilla le connaît bien. Le 9 Juin dernier il a posté sur son compte Facebook son étonnante nouvelle rencontre avec l’un des animaux les plus dangereux et impressionnants du monde.

L’île de Guadalupe, où se déroule le film, abrite une des toutes dernières colonies d’éléphants de mer sur Terre. C’est la raison pour laquelle chaque année, un nombre impressionnant de requins se réuni sur place. Cette convergence fait le bonheur des scientifiques et admirateurs de l’espèce.

C’est d’ailleurs à cette occasion que Mauricio avait réussi en 2014 à marquer Deep Blue d’une balise, permettant ainsi à la chaîne Discovery de réaliser un des plus beaux reportages sous-marin sur les grands requins blancs.

À noter que Deep Blue est non seulement un des plus grands requins au monde, mais aussi un des plus sociables puisqu’elle se laisse approcher régulièrement par des touristes eux aussi enfermés dans une cage en acier.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !