Hypnose : Serait-elle la solution miracle pour arrêter de fumer ?

Vous avez déjà à peu près tout essayé pour arrêter de fumer et récemment vous avez entendu parler de l’hypnose. Cette médecine parallèle et encore peu connue pourrait vous apporter une aide précieuse dans de nombreux domaines et notamment pour arrêter la cigarette.

Mais alors, l’hypnose serait-elle la solution miracle pour tout ceux qui veulent dire stop au tabac ?

cigarette hypnose

L’hypnose permet de reprogrammer le cerveau

C’est le principe même de l’hypnose qui est utilisé ici pour permettre aux fumeurs de tirer un trait sur leur addiction.

À en croire les professionnels du secteur, cette pratique permettrait en effet de « re-programmer » le cerveau afin de lui donner de nouvelles directives et de nouveau buts à suivre.

Dans le cas du tabagisme il s’agirait de surligner dans l’esprit du fumeur à la fois sa dépendance mais également les conséquences de celle ci sur son organisme ; manque d’endurance, attaque des organes comme les poumons, maladies diverses mais aussi tabagisme passif pour famille et même les animaux de compagnie.

Le fumeur en désir de sevrage s’appuiera sur l’affirmation qui lui correspond le plus pour entamer l’arrêt de la cigarette. Les hypnothérapeutes précisent à ce propos qu’une séance d’hypnose ne peut fonctionner que si le patient affiche une certaine volonté et donc d’une certaine manière accepte les lignes directrices qui lui sont dictées. En clair, personne ne pourrait être hypnotisé contre son gré.

Selon l’Association Française pour l’étude de l’hypnose médicale, 72% des fumeurs ayant utilisé l’hypnose pour dire stop à la cigarette ont réussi leur pari après une séance. Toutefois après plusieurs mois ce chiffre, bien que plutôt élevé, reste à relativiser. En effet les fumeurs sevrés ne sont plus que 63% après 2 mois, 45% après 3 mois et leur proportion se stabilise autour de 35 à 40% après 6 mois sans cigarette.

arret cigarette

Alors que l’on voit de plus en plus d’émissions de télévision à propos de l’hypnose et que les séances se déroulent aujourd’hui aussi bien individuellement que collectivement, seriez-vous prêt à sauter le pas ?


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !