Netflix ou Spotify : des hackers vendent des accès pour moins d’un euro

Un rapport publié par les spécialistes de l’éditeur d’anti-virus McAfee dénonce une pratique selon eux devenue courante ; la revente sur sur deep web de codes d’accès aux services tels que Netflix ou Spotify pour moins d’un euros.

hackers comptes netflix 50 cts

Ces dernières années, les services de contenus à la demande qu’il s’agisse de cinéma, de télévision ou de musique, connaissent une réelle explosion.

Pour plus ou moins 9.99€ par mois vous pouvez avoir accès à un catalogue de films, de séries ou d’albums qu’il vous faudrait des mois ou des années pour acheter.

D’un autre côté, posséder plusieurs abonnements afin d’avoir accès à tous les contenus représente un budget que tout le monde n’est pas prêt à investir.

Le simple coût d’un abonnement Spotify atteint tout de même près de 120€ par an.

Profitant de ce constat, des hackers ont récemment commencé à « commercialiser » des abonnements et notamment pour le géant suédois de la musique en ligne mais aussi pour le service Netflix, à moins d’un euro.

Spotify et Netflix pour 0.50 cts

Le principe est assez simple. Des hackers récupèrent les données de connexion de vrais comptes payants et donc légaux avant les mettent à disposition d’acheteurs moyennant des sommes tout à fait modiques.

Ainsi, pour l’internaute intéressé, il suffit premièrement de télécharger un navigateur spécialisé comme TOR pour se rendre sur le deep web, le web profond.

Il ne lui reste ensuite plus qu’à surfer sur une place de marché, autrement dit une sorte de site marchand ou de boutique en ligne, et à choisir son abonnement.

netflix abonnmeent dark web

spotify hackers abonnements

À noter que les prix ne sont pas mensuels, mais uniques. Il suffit donc de payer 0.50$ pour Netflix et 1.95$ pour Spotify afin de disposer de la totalité de leurs services.

Mais le système est à double tranchant. En effet si l’un ou l’autre des services officiels détecte une activité frauduleuse ou simplement inhabituelle, il pourra résilier l’accès du compte payant et donc de son « double » par la même occasion.

C’est sans doute pourquoi les hackers proposent même un « SAV » avec fourniture d’un nouveau code en cas d’arrêt de fonctionnement du premier !


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !