Envie d’avoir un bébé ? Limitez votre consommation de café pour éviter une fausse couche ?

Les mamans et les futures mamans le savent, le café fait partie des boissons et des aliments à éviter pendant la grossesse, au même titre que l’alcool. Toutefois une nouvelle étude tend à démontrer que réduire son absorption dès le désir d’enfant faciliterait grandement la conception.

moins cafe pour faire bebe

Limiter le café dès l’envie de concevoir

Si globalement le café est bon pour la santé, on le sait il ne faut pas en abuser. Pour tous, la dose moyenne recommandée est de 3 expressos par jour tout en gardant à l’esprit que chacun réagit différemment à son absorption. Si un petit excès est autorisé de temps à autres, le café ne doit pas devenir néfaste à votre santé.

Toutefois, une nouvelle étude publiée par la revue Fertility and Sterility démontre que les couples qui souhaitent concevoir un enfant ont tout intérêt à abaisser le plus tôt possible ce ratio.

En effet, non seulement le café est déconseillé pendant la grossesse, mais une consommation trop importante et trop régulière aussi bien chez l’homme que chez la femme pourrait être liée à un risque accru de fausse couche.

enceinte

Afin d’étudier plus en détails le phénomène, le National Institutes of Health a suivi 501 couples en désir d’enfant en leur demandant de noter scrupuleusement la nature de leur régime alimentaire quotidien ainsi que les moment où ils buvaient du café et d’alcool. Les couples pour lesquels une grossesse s’est déclarée ont poursuivi l’étude jusqu’à la naissance de l’enfant.

Sur 501 couples, 344 femmes sont tombées enceintes et 98 ont connu une fausse couche.

Pour ces 98 couples un dénominateur commun, la consommation de café, tout aussi déterminante pour la future mère (spécialement si celle-ci a plus de 35 ans) que pour le futur père.

Pourtant une autre étude, nous apprenait l’été dernier qu’une dose de 171 à 303 mg par jour de caféine pouvait permettre de traiter en partie les troubles de l’érection. Le dosage en caféine même chez l’homme serait donc particulièrement intéressant à étudier. .

D’un autre côté, la prise de compléments alimentaires multivitaminés augmentait les chances de tomber enceinte de chaque femme de 55% conjointement à l’ajout de vitamines B6 et B9 qui lui, faisait chuter le risque de fausse couche de 79%.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !