Grossesse : 10 minutes par jour au soleil pour maman, moins de risque d’asthme pour bébé

L’apport en vitamine D durant le second trimestre de la grossesse serait décisif en matière de réduction des risques de développement d’asthme chez l’enfant à naître. Les effets seraient quantifiables dès 10 minutes d’exposition quotidienne au soleil.

grossesse soleil asthme

Le second trimestre de grossesse doit rimer avec soleil et vitamine D

Selon une équipe de chercheurs de l’université du Kansas aux États-Unis, une exposition suffisante aux rayons du soleil pourrait permettre de faire reculer les risques pour l’enfant à venir de développer un asthme plus ou moins aigu. On le sait, de plus en plus d’enfants souffrent de cette maladie parfois liée à la pollution de l’air, aux allergies et à l’alimentation.

Après avoir étudié les résultats d’un sondage réalisé sur 595 093 personnes vivant dans deux états américains différents et les lieux de naissance des enfants asthmatiques, les scientifiques sont arrivés à la conclusion suivante.

Les femmes ayant bénéficié du plus fort taux d’exposition au soleil durant le second trimestre de leur grossesse avaient eu moins de risques de voir leur bébé développer cette maladie. Pour David Slusky co-auteurs de l’étude :

« Nous n’avons pas uniquement comparé les lieux ensoleillés et ceux qui ne l’étaient pas, nous avons pris en compte les différences relatives de niveaux d’ensoleillement dans un lieu précis et à une période précise de l’année ».

Alors que le deuxième trimestre est le meilleur moment pour synthétiser la précieuse vitamine, seules 10 minutes par jour d’exposition suffiraient pour abaisser sensiblement le taux d’apparition de la maladie.

Indispensable pour la bonne santé des os, cette vitamine que l’on ne trouve que dans l’huile de poisson, certains laitages, le jaune d’œuf et les céréales s’obtient notamment par l’action des ultra-violets émis par le soleil sur un dérivé de cholestérol présent dans la peau.

Les auteurs de l’étude précisent également que si des compléments alimentaires existent, ils restent majoritairement moins efficaces que le fait de passer du temps à l’extérieur et donc au soleil.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !