Google Earth pour ses 10 ans intègre la fonction d’exploration Voyager

Il y a 10 ans, Google nous présentait une nouvelle méthode de voyage peu onéreuse par le biais de Google Earth. En une décennie, l’application a eu le temps d’évoluer de proposer des vues époustouflantes accessibles en un clic. Aujourd’hui pour célébrer son anniversaire, Google nous fait un cadeau en améliorant cette exploration via Voyager.

Google Earth 10 ans Voyager

En 2005, Google Earth rendait accessible aux internautes du monde entier un nombre impressionnant d’images satellites de la terre. Mis à jour régulièrement, la planète bleue a ainsi permis à des chirurgiens de l’image de passer ses quelques 510 000 000 de km² de surface au peigne fin, amenant parfois à des découvertes improbables.

Désormais, les baroudeurs d’intérieurs, les touristes petits budgets vont pouvoir repartir en quête de nouvelles découvertes avec la fonction Voyager. Si elle n’apporte pas en soi un renouveau incroyable à l’application, elle n’en reste pas moins agréable mais (pour l’instant) disponible uniquement en version bureau.

Google Earth 10 ans Voyager

Le temple bouddhiste Kemgon Gompa à Lukla, Népal

Cette nouvelle technique d’exploration a été développée à échelle humaine, à même le sol mais pas que :

  • Voyager vous proposera les visites les plus intéressantes à faire via sa fonction Street View (le Taj Mahal, le Grand Canyon,…)
  • Via l’Earth View, vous pourrez survoler les plus beaux paysages vus depuis l’espace
  • La visite de villes en 3D photo-réaliste.
  • Une carte indiquant les derniers endroits où les mises à jour satellites ont été effectuées
  • Sur plus de 1000 lieux, le Highlight Tour vous propose une sélection de sites à parcourir
Google Earth 10 ans Voyager

Les marais d’Al-Hammar, Iran

Google Earth a non seulement prouvé qu’il pouvait faire voyager avec beaucoup de simplicité, apporter une nouvelle dimension au tourisme ; il a également prouvé son utilité lors d’enjeux cruciaux. En 2005, l’ouragan Katrina venait de dévaster l’État de Louisiane. Google Earth a permis de rapidement se rendre compte de l’étendue des dégâts et repérer les potentiels emplacements de certains rescapés.

À force de scruter cette application (c’est une passion pour certains), des découvertes ou avancées ont également été faites : de nouveaux récifs coralliens, le déminage de certains champs piégés, etc. Et bien entendu, ils ne comptent pas en rester là car ce Voyager est, comme le précise le blog officiel de Google, une première version. Nous aurons vraisemblablement droit à de nouvelles données bientôt.

Si vous voulez télécharger Google Earth (la mise à jour est en cours de déploiement)


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !