Gérard Depardieu : « Les États-Unis ? Non, je préfère être russe »

L’immense acteur français Gérard Depardieu, récemment en représentation au théâtre de Moscou en compagnie de son amie Fanny Ardent s’est exprimé à propos de son métier mais également de la situation géopolitique mondiale.

Et le moins que l’on puisse dire c’est que l’homme n’a pas sa langue dans sa poche quand lorsqu’il évoque les États-Unis.

gerard depardieu

Ce n’est un secret pour personne, Gérard Depardieu est aujourd’hui un citoyen russe heureux.

Il déclarait d’ailleurs il y a quelques mois que les Français étaient plus malheureux que les Russes et qu’il ne faisait aucun doute sur le fait que nombreux sont ceux qui aimeraient avoir Mr Poutine comme président. Fondée ou pas l’attaque était parvenue jusqu’aux oreilles des concernés.

Mais la France n’est pas la seule à subir les foudres de celui qui incarnait Cyrano de Bergerac en 1990, c’est en effet au tour des États-Unis d’en prendre pour leur grade dans une sortie parfaitement révélatrice du désamour de Gérard pour l’Amérique et dont les médias d’un côté comme de l’autre de l’Atlantique se sont fait écho :

« Les Etats-Unis ? C’est un peuple qui a sans arrêt détruit l’autre. Ils se sont battus entre eux, ils ont détruit les Indiens, après ils ont fait l’esclavage, puis il y a eu la guerre de Sécession. Après ce sont eux les premiers qui ont utilisé la bombe atomique. Partout où ils passent ils font des foyers de merde. Non, je préfère être russe. Et puis si les Européens arrêtent d’écouter ces Américains, eh bien je serai plus heureux, voilà. »

Il est donc aujourd’hui certain que celui qui assurait le mois dernier vouloir vendre tous ses biens acquis en France est aujourd’hui devenu un inconditionnel de la Russie et qu’il ne fera plus non plus de détour par les États-Unis !


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !