Le gel antibactérien favoriserait l’absorption du bisphénol A par la peau

Utiliser régulièrement un gel hydroalcoolique n’est pas bon pour la santé. Selon une étude menée par l’université du Missouri aux États-Unis et publiée dans la revue scientifique Plos One, le désinfectant favoriserait l’absorption du bisphénol A par la peau.

gel antibacterien

Depuis quelques années, nous savons que le bisphénol A est néfaste pour la santé et pourtant on le trouve toujours dans de nombreux objets de notre quotidien : bouteilles en plastique, gobelets, tickets de caisse et ustensiles de cuisine.

Il serait responsable de nombreuses fausses couches, de cas d’obésité et même de cancers mais aussi néfaste sur la qualité du sperme. Selon la même étude, les solutions hydroalcooliques pourraient causer des allergies, des irritations, des agitations, des nausées, des vertiges, des états de somnolence et même un état d’ébriété chez les enfants.

L’association Santé Environnement France avait affirmé il y a un moment, qu’un usage régulier et prolongé des agents contenus dans ce produit comme le triclosan et le triclocarban pouvait produire une résistance bactérienne et même entraîner des dérèglements hormonaux.

L’ASEF avait déjà mis en garde sur l’utilisation fréquente de gel antibactérien. En 2013, l’association avait rappelé qu’il fallait les utiliser le moins possible et que l’eau et le savon reste le moyen le plus efficace pour lutter contre les microbes.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !