Free attaque SFR-Numericable pour le mot « fibre »

Depuis de longs mois maintenant, les opérateurs de télécommunication mènent la lutte pour imposer leur offre « fibre » sur le marché. Seulement voilà, certains acteurs comme SFR-Numericable feraient de la concurrence déloyale en nommant fibre ce qui n’en est pas. Free a donc saisi les tribunaux.

SFR-Numericable

La fibre, cause de dispute entre les opérateurs de télécommunication

Bien que des études aient récemment montré que passer beaucoup de temps sur Internet pouvait être mauvais pour la santé, la majorité des Français cherchent à avoir un débit toujours plus élevé pour surfer sur le web.

Pour cela, ils s’orientent de plus en plus souvent vers les offres « fibre » proposées par les opérateurs de télécommunication. Toutefois, en ce moment, le ton monte entre ces derniers puisque tous ne semblent pas d’accord quant à l’utilisation du mot fibre.

Ainsi, après Bouygues Telecom, c’est Free qui vient de porter plainte contre SFR-Numericable estimant que ce dernier faisait de la concurrence déloyale avec son offre « fibre ».

En effet, pour Bouygues et Free, parler de « fibre » nécessite que le réseau de fibre optique soit tiré jusqu’au logement de l’abonné et non pas seulement jusqu’au pied de l’immeuble (un câble coaxial achève la connexion jusqu’au logement) comme c’est le cas pour SFR Numericable. Pour sa défense, ce dernier tient juste à préciser que les performances sont quasi-similaires.

En attendant, il est évident que Bouygues et Free entendent stopper la progression de SFR Numericable puisque l’opérateur compte déjà un réseau de 9 millions de prises câble et fibre, là où Bouygues n’en compte qu’1,5 million et Free sans doute moins.

S’il n’est pas certain que cette stratégie soit gagnante, reste toutefois à Bouygues et Free à bien manœuvrer car les positions acquises sur le marché de la fibre seront pour beaucoup dans les futurs résultats financiers des différents opérateurs.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !