Les fours à micro-ondes sont-ils dangereux pour la santé ?

Ils sont très pratiques pour la cuisine. Depuis leur apparition dans les années 60, des questions ont toujours subsisté autour de leurs risques pour la santé.

four-micro-ondesSelon Magda Havas, professeur à l’Université de Toronto, les fours à micro-ondes peuvent entraîner de nombreux problèmes de santé.

Pour elle, la plus importante des choses à savoir est que ces fours laissent s’échapper des ondes, alors qu’ils ne sont pas censés le faire en raison de leurs protections métalliques. Toutefois, la spécialiste en radiations affirme avoir testé plus d’une douzaine de marques et s’être rendue compte que leurs appareils laissaient tous échapper des ondes.

Par ailleurs, la chercheuse a révélé trois problèmes de santé majeurs que sont susceptibles de causer les fours à micro-ondes :

Le cancer : en raison d’éléments cancérigènes qui peuvent se rependre dans la nourriture depuis les récipients en plastique des fours. Par ailleurs les plats préparés à réchauffer au micro-ondes sont généralement composés de produits chimiques spécifiques pour faciliter le processus de réchauffement. Ces derniers incluent le BPA, le polyéthylène terpthalate (PET), le benzène, le toluène et le xylène, etc. qui ont tous des propriétés cancérigènes.

Les problèmes de cœur : liés à la variation des fréquences cardiaques causée par les ondes qu’elle a ou observée chez des volontaires au cours de son étude.

La cataracte: Pour elle, en restant debout devant le four, à regarder cuire la nourriture maintes fois, on risque d’endommager ses yeux.

D’autres parts, elle affirme que la valeur nutritionnelle des aliments issus des fours à micro-ondes est moins importante, comparativement à d’autres méthodes de cuisson.

S’il faut ne faut pas balayer d’un revers de main les allégations du professeur Magda Havas, il est nécessaire d’obtenir davantage de preuves formelles pour établir une relation de cause à effet entre le four à micro-ondes et les maladies citées.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !