Les femmes qui ont une grossesse à plus de 33 ans vivraient plus longtemps

Les mamans qui ont au moins une grossesse après 33 ans ont deux fois plus de chances de vivre jusqu’à 95 ans.

Toute grossesse au-delà de l’âge de 33 ans, qu’il s’agisse de la énième ou de la première est associée à une espérance de vie plus longue chez la femme. C’est la conclusion d’une étude de l’Université de Columbia dont les détails viennent de paraître dans la revue Menopause.

On parle souvent des risques liés aux grossesses tardives, alors qu’elles deviennent de plus en plus courantes. Pourtant, à en croire cette étude, les femmes qui ont au moins un enfant après l’âge de 30 ans sont davantage disposées à une meilleure santé. Elles vivraient plus longtemps que les autres, avec deux fois plus de chances d’atteindre 95 ans, comparativement aux femmes qui ont eu leur dernière grosse à 29 ans au plus.

La clé de cette longévité se trouve dans les télomères

Celle-ci sont des espaces situés à l’extrémité de chaque chromosome. Leur rôle est de protéger la séquence d’ADN qu’ils contiennent de la détérioration.

La longueur des télomères diminue naturellement avec l’âge, et cette tendance joue un rôle dans l’accélération du vieillissement. Or, d’après les chercheurs, une grossesse après 33 ans leur permet de garder une longueur optimale, ce qui permettrait à ces femmes d’avoir deux à trois fois plus de chances d’atteindre l’âge de 95 ans, voire plus.

Ces conclusions ont été validées par l’analyse du profil génétique de 387 femmes âgées de plus de 70 ans et ayant eu au moins un enfant.

Un constat déjà établi par une précédente étude

La même conclusion avait déjà récemment été établie par la Long Life Family Study, créée pour étudier l’influence de la génétique sur la longévité. Dans les deux études, les scientifiques font toutefois remarquer que la longueur des télomères n’est pas liée qu’au seul facteur d’une grossesse au-delà de 30 ans. En effet, d’autres paramètres affectent également la taille des télomères, comme une tendance au stress ou une mauvaise hygiène de vie (alimentation, alcool ou tabac, sédentarité, etc.).


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !