Pourquoi faut-il éviter de s’endormir avec des écouteurs ?

 

L’Observatoire du bruit Bruitparif vient de dévoiler un rapport à l’occasion de la 16e édition de la « Journée du sommeil ». Il sensibilise sur le danger de s’endormir avec des écouteurs, une pratique qui semble courante chez les jeunes.

Danger de s'endormir avec ds écouteurs

Nombreux sont les jeunes qui s’endorment en aillant leurs écouteurs ou leurs casques dans les oreilles. Cette pratique n’est pas sans effets néfastes, indique Bruitatif dans le cadre de la 16e « Journée du sommeil » organisée par l’Institut national du sommeil et de la vigilance.

D’après un sondage réalisé par l’observatoire, 40 % des collégiens et lycéens âgés de 13 ans en moyenne s’endorment en écoutant de la musique avec leurs écouteurs ou leurs casques. 8 % le feraient quasi quotidiennement et 31 % de temps à autre. Il est à noter que cette habitude se remarque également chez certains adultes.

Les conséquences pour la santé

Bruitparif a cité de précédentes études portant sur l’utilisation des écouteurs et des smartphones pour alerter sur les dangers d’une telle pratique. Celle-ci expose en effet à une augmentation des signes de perturbation du sommeil : allongement du temps d’endormissement, déstructuration du sommeil menant à des nuits moins réparatrices.

De tels troubles ont également des répercussions sur les capacités cognitives, notamment une baisse de l’assimilation des connaissances, des aptitudes à la concentration, le tout pouvant entraîner des troubles de l’apprentissage, dont les conséquences sont néfastes pour les plus jeunes.

À ces problèmes s’ajoutent ceux liés aux troubles auditifs pouvant être occasionnés par l’excès du volume d’écoute. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) préconise à cet effet de ne pas écouter de la musique plus d’une heure par jour avec des écouteurs et de ne pas régler l’appareil à plus de 60 % de son volume maximal.

 


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !