Facebook travaille sur une technologie de communication par télépathie

Et si nous devenions capables de communiquer entre nous par nos pensées ? Cette possibilité est étudiée, voire expérimentée depuis longtemps par la science. Mais il se pourrait que nous fassions bientôt un pas décisif dans ce sens.

Nous faisons aujourd’hui des choses qui étaient inimaginables il y a encore quelques décennies. Alors, quand on évoque la possibilité pour l’Homme de communiquer avec ses semblables juste en pensant, beaucoup se diraient d’emblée : comment serait-ce possible ? Nous ne saurions vraiment le dire à l’heure actuelle, mais l’avenir pourrait nous réserver des surprises.

Il y a un peu moins de deux ans, Mark Zuckerberg faisait savoir à quel point il pensait qu’échanger par la pensée serait le mode de communication ultime à l’avenir : « Vous penserez à quelque chose et vos amis seront immédiatement capables de partager cette expérience avec vous si vous le désirez » affirmait-il lors d’une session de questions/réponses (Townhall Q&As) en direct sur Facebook en avril 2015.

Alors, si le géant du high-tech le dit, c’est qu’il le pense vraiment. Après s’être mis dans le domaine de la réalité virtuelle, avec notamment le rachat de Oculus VR, à l’origine du casque de réalité virtuelle Oculus Rift, Facebook s’apprête à jeter son dévolu sur les technologies de la télépathie et de communication par les ondes cérébrales.

Comme vient de le remarquer Busines Insider, la compagnie vient de lancer plusieurs avis de recrutement portant sur des compétences liées à « l’imagerie cérébrale » et à « l’électrophysiologie », et ce, dans le but de créer « la plateforme de communication du futur ». Il n’en faut pas plus comme information pour se dire que Mark Zuckerberg veut mettre tout en œuvre pour faire de son rêve une réalité. Déjà que d’après Business Insider, Facebook a créé l’année dernière, dans la plus grande discrétion, une division de recherche chargée de plancher sur une « technologie d’interface cerveau-ordinateur », qui a l’air d’être fort semblable aux machines de télépathie que l’on voit dans les films de science-fiction.

Les ingénieurs embauchés intégreront le fameux « Building 8 » de Facebook, véritable pépinière où se concoctent les plus gros projets high-tech du géant des réseaux sociaux. En se référant aux annonces de recrutement de la compagnie, le projet viserait à mettre sur pieds cette technologie d’ici les deux prochaines années.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !