Facebook : Lutte contre le piratage avec des notifications pour prévenir l’utilisateur

Afin de mettre fin au piratage de compte Facebook, le réseau social annonce qu’il va prévenir les utilisateurs concernés par un hacking en leur adressant une notification. Et si le site web le plus visité au monde, avec un pic d’un milliard de connexions sur une journée atteint le 24 août dernier, veut améliorer sa sécurité, les membres de la communauté sont aussi priés de « coopérer ».

Pour cela, il leur est explicitement demander de choisir un mot de passe assez sûr pour ne pas être découvert par quelqu’un d’autre. De même, il est vivement conseillé de ne le trahir à personne, car la plus part des piratages sont le fait de personnes de son entourage. Mais ce n’est pas tou.

piratage facebook

Facebook lutte contre les piratages de compte mais a besoin des numéros de téléphone de ses utilisateurs

Si vous êtes inscrit sur Facebook, il est fort probable que vous ayez reçu un message concernant la sécurisation de votre compte lors des derniers mois. En effet, le réseau social créé par Mark Zuckerberg a proposé et continue de proposer à ses membres de sécuriser leur compte en indiquant leur numéro de téléphone portable. Cette démarche n’est pas anodine, elle tombe même sous le sens désormais.

securite facebook

Pour introduire son dispositif de notification, Facebook a besoin des numéros de portable de ses membres. Ainsi, il pourra avertir les victimes de hacking en leur transmettant un code unique. Un code unique destiné à chaque personne ayant fait l’objet d’un piratage, ou du moins, à chaque personne dont Facebook suspecte un piratage. Ce message sera alors envoyé sur le mobile de l’utilisateur.

Dès lors qu’une connexion douteuse, c’est-à-dire une connexion effectuée à partir d’un terminal inconnu, sera constatée, le réseau social prendra directement la décision d’en bloquer l’accès. C’est donc à ce moment-là que la notification sera adressée et permettra de reprendre le contrôle de son compte.

Mais il n’y a pas que le piratage effectué par des personnes « lambda » qui inquiète le site web. Dans son récent communiqué, il parle d’« attaques » orchestrées, ou du moins soutenues, par certains gouvernements. Néanmoins, on peut se demander pourquoi Facebook cherche à récupérer nos numéros de téléphone alors qu’il pourrait nous adresser un mail, par exemple.

On peut donc y voir également un moyen d’obtenir encore plus d’informations qu’il n’en a déjà, d’autant plus que, comme nous l’avons vu plus haut, la plupart des piratages sont effectués par des personnes malintentionnées que nous connaissons plus ou moins.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !