Facebook : cette faille de sécurité peut menacer votre vie privée

Depuis quelque temps déjà les utilisateurs de Facebook ont pu remarquer une bannière située en haut de leur page d’accueil.

Cette banderole, qui apparait par moment, indique que pour améliorer la sécurité de son compte, on peut désormais lier son profil à son numéro de téléphone. Que les choses soient claires, il faut éviter à tout prix de le faire. En effet, cette amélioration du niveau de sureté aurait l’effet contraire : elle engendrerait en fait une nouvelle faille de sécurité.

facebook sécurité

Ne surtout pas relier son profil Facebook à son numéro de téléphone

Si vous avez déjà accepté de dévoiler votre numéro de téléphone à Facebook, sachez qu’il n’est pas trop tard pour changer ce paramétrage. Cette option, que l’on retrouve dans les paramètres sous l’indication « Qui peut me trouver avec une recherche ? », peut effectivement mettre en danger votre vie privée.

C’est un ingénieur informatique, du nom de Reza Moaiandin, qui a décelé et pointé du doigt cette vulnérabilité. En effet, en s’intéressant à cette nouvelle option proposée par le réseau social, il a découvert un problème d’envergure pour la vie privée.

Selon sa découverte, toute personne en possession d’un algorithme de création aléatoire de numéros de téléphone et pouvant accéder à l’interface de programmation de Facebook (chose aisée), serait en mesure de s’emparer des informations personnelles des utilisateurs. Et pour prouver ce qu’il a avancé, l’ingénieur a mis en pratique ses dires : il a en effet recueilli des milliers de coordonnées en toute simplicité.

Cela signifie que n’importe qui peut récupérer le nom, l’adresse ou les photos de tous ceux et celles ayant précisé leur numéro de téléphone. Ce qui fait peur dans cette histoire, c’est qu’une personne malintentionnée puisse revendre des informations nous concernant sur le marché noir. Usurpation d’identité, harcèlement anonyme et chantage sont autant de risques encourus.

Cette nouvelle pratique, appelée le sniffing, ne constitue pas encore un délit. Et pour l’instant, Facebook se défend de mettre en péril la vie privée de ses utilisateurs qui lui est « extrêmement importante ».

Ne prenez donc pas de risque et évitez donc de répondre à cette sollicitation de Facebook.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !