Entre humour et érotisme, la pub gênante de Gifi qui fait polémique

Pour célébrer ses 35 ans, Gifi a diffusé un spot publicitaire qui allie humour et érotisme pour promouvoir un jeu spécialement dédié à cet événement. Un pari risqué.

censure
Comment faire du (bad) buzz et s’attirer toute l’attention de la toile ? L’équipe de Gifi sait sans doute s’y prendre. L’enseigne spécialisée dans les produits pour la maison s’arroge la palme de la pub à polémique du moment. Elle a en effet publié une vidéo ce lundi sur sa chaîne Youtube, et celle-ci ne manque pas de susciter une pléthore de réactions.

Idée de génie ou pas ?

À l’occasion de ses 35 ans, Gifi a lancé un jeu permettant aux participants de concourir gratuitement pour gagner de l’argent et des bons d’achat via l’application Bravoloto. Jusque-là, rien d’extraordinaire.

Ce lundi, l’enseigne a publié une vidéo publicitaire sur Youtube, relayée sur sa page Facebook. Peut-être avez-vous déjà eu l’occasion de la voir.

Dans ce spot qui dure une trentaine de secondes, on voit une jeune femme assise sur un canapé. En sous-vêtements et les jambes écartées. Elle demande à un homme qui est face à elle “si ça lui plait”. Celui-ci lui répond “Elle est bonne”. La jeune femme continue avec quelques soupirs et gémissements pour finir par dire qu’elle ne pourra plus jamais s’en passer. Ce à quoi l’homme répond : « Dis-moi chérie, tu es bien vierge ? ».

De quoi parlent-ils ?

Beaucoup penseront d’emblée à un rapport d’ordre sexuel, et c’est justement le but visé par ce scénario biaisé. Seulement, lorsque vers la fin la caméra change d’angle, on se rend compte que le couple est en train de jouer à Bravoloto.

Une seconde version du spot a été diffusée dans la foulée de la première, et celle-ci présente la situation inverse. On y voit cette fois l’homme assis et la femme devant lui, dans un scénario presque identique.

L’équipe marketing de Gifi doit sans doute se dire qu’il s’agit d’un joli coup. En effet, les réactions s’enchaînent sur les réseaux sociaux depuis la sortie du spot, et elles sont très nombreuses à être véhémentes. Cela n’empêche pas Thierry Boukhari, directeur délégué du groupe de promettre d’autres vidéos dans le même genre :« toujours drôle ». Même s’il reconnaît que le spot peut choquer, il préfère parler de « degrés différents de sensibilité humoristique ».


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !