Les enfants qui se sucent le pouce résisteraient plus aux allergies

Les parents devraient-ils laisser les enfants se sucer le pouce ? D’après une étude dont les résultats ont été publiés dans la revue scientifique Pediatics, cette pratique protégerait les enfants des allergies.

sucer pouce

Pour tous les parents, c’est une habitude qu’on s’efforce à retirer aux enfants, justement par peur quelle soit la source de possibles pépins de santé. Mais d’après une étude néo-zélandaise, même si ces pépins existent, la pratique contribue à renforcer le système immunitaire.  Toutefois, ce n’est pas pour autant que les chercheurs l’encouragent.

30 années d’étude

Pour parvenir à leurs conclusions, les chercheurs de l’Université de McMaster Nouvelle-Zélande ont suivi 1037 enfants, depuis leur naissance entre 1972 et 1973, jusqu’à l’âge de 32 ans. Les parents avaient été interrogés sur les habitudes de leurs enfants aux âges de 5, 7 et 9 et 11 ans. Des tests allergiques ont également été effectués aux âges de 11 et 32 ans.

Le constat qui se dégage des analyses est que 49 % des enfants qui ne se suçaient plus le doigt ou ne se rongeaient plus les ongles au-delà de 5 ans étaient plus sujets aux allergies cutanées (urticaire, eczéma,etc). L’impact en ce qui concerne les allergies respiratoires (asthme, rhume des foins…) n’était pas évident à identifier.

Une précédente étude datant de 2013 avait abouti à des conclusions similaires. La méthodologie et l’âge d’exposition des enfants n’étaient pas les mêmes, mais « les deux études suggèrent que le risque d’allergies peut être influencé par l exposition aux germes qui modifient le système immunitaire. »

Des pratiques qui ne sont  toutefois pas encouragées

D’après le Dr Robert Hancox, membre de l’équipe de recherche, celle-ci ne recommande certainement pas de se ronger les ongles ou de sucer le pouce, car la pratique peut également avoir d’autres risque sanitaires dont le plus important est déformation bucco-dentaire. Mais pour lui, « si un enfant à des difficultés à s’arrêter, il y a une sorte de consolation à savoir que cela réduit les risques d’allergies.« 


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !