Économie : Plus de 11 millions de Français disposeraient de moins 10€ par mois pour leurs loisirs

Il y a des chiffres qui interpellent plus que d’autres. Alors que l’INSEE annonçait le mois dernier que le taux de pauvreté en France avait légèrement baissé en 2013, une étude nous apprend que plus de 11 millions de Français disposeraient de moins de 10€ par mois pour leur épargne ou leurs loisirs.

10 euros

C’est à travers les chiffres donnés par le cabinet d’assurance de personnes Genworth que le chiffre est tombé. Selon leur étude 11.4 millions de Français, soit 1/4 des ménages ne bénéficieraient pas de plus de 10€ à la fin du mois une fois leurs dépenses courantes et obligatoires assumées.

Ces dépenses courantes, les prélèvements qui s’ajoutent sur le compte bancaire, sont constitués le plus souvent des factures d’eau, de gaz et d’électricité, du loyer (ou du crédit logement), du téléphone, de la nourriture et des impôts.

Pour près de 6 millions de ménages en France, une fois que ce type de quittance a été réglé, la somme restante avoisinerait les 10 euros.

S’ajoute à cela le fait qu’un peu moins de la moitié des sondés déclarent avoir des difficultés à attendre leur paie suivante, que plus de la moitié d’entre eux épargnent moins de 50€ chaque mois, que 4 Français sur 10 disposent d’à peine un mois de ressources d’avance alors que pour 1 sur 5 le capital tombe à a peine une semaine.

Les Français plus pessimistes

Toutefois alors que la crise financière est mondiale, les Français sont les plus pessimistes quant à leur avenir monétaire et 39% d’entre eux pensent qu’il devrait même s’aggraver.

À contrario 18% des sondés de l’hexagone estiment que leur situation s’améliorera dans le futur. Le chiffre montre à 28% en Allemagne et même à 40% chez nos voisins Espagnols.

Pour tenter d’augmenter leur capital disponible les personnes interrogées confient leur obligation de limiter tous les postes de dépenses qui peuvent l’être ; 19% économisent sur leur consommation d’eau, 22% sur leur facture d’électricité et 19% se limitent même sur la facture des courses alimentaires.

À l’opposée, 4% des Français affirment profiter de plus de 1 000€ mensuels une fois ces mêmes frais réglés.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !