Économie : Le gouvernement pourrait supprimer le jour férié de l’Ascension dès l’année prochaine

Alors que le mécontentement se fait déjà entendre depuis plusieurs semaines dans les rues du pays à travers les nombreuses contestations autour de la Loi Travail initiée par la ministre Myriam El Khomri, il se pourrait que les Français aient bientôt une nouvelle raison de manifester.

Le gouvernement, toujours à la recherche de solutions destinées à relancer l’économie, pourrait supprimer le jour férié de l’Ascension dès 2017.

gouvernement

crédit : AFP

Un jour férié en moins, un milliard d’euros pour l’économie en plus

La proposition, qui n’en serait pour l’instant qu’au stade de réflexion, se base sur une observation simple ; chaque année les jours fériés coûtent des milliards d’euros à la France alors que le pays a plus que jamais besoin de faire des économies.

L’effet s’aggrave encore lorsque les jours fériés se transforment en ponts. Ils occasionnent alors la fermeture de nombreux commerces et entreprises et engendrent un manque à gagner qui atteignait en 2013 deux milliards d’euros. Certaines entreprises et organisations patronales militent d’ailleurs déjà pour la suppression non pas d’un mais de deux jours fériés en France.

Selon le Medef, cela permettrait de créer pratiquement un point de PIB supplémentaire soit environ 100 000 emplois. Alors que le gouvernement de François Hollande ne cesse de répéter son intention d’inverser la courbe du chômage sans pour le moment y parvenir, il n’en fallait pas plus pour que l’idée fasse son chemin.

A plus d’un an de l’élection présidentielle, on peut toutefois se demander ce qui influencerait le plus les Français ; la promesse de futurs emplois ou la suppression d’un des jours fériés si chers aux salariés ?

jours fériés congés payes

crédit : Le Figaro

Avec 11 jours fériés et 25 jours de congés payés par an, les Français pourraient avoir du mal à se défaire de cet avantage souvent qualifié de « franco-français ».

Et vous, qu’en pensez-vous ? Le gouvernement doit-il privilégier le retour à l’économie et le développement des emplois, ou les jours fériés d’ores et déjà acquis ?


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !