Une éclipse lunaire et deux autres phénomènes célestes à ne pas manquer ce vendredi !

Si vous êtes un inconditionnel des phénomènes astronomiques, prenez le rendez-vous pour ce vendredi. Le ciel offrira un concentré de trois spectacles à ne pas manquer.

Dans la nuit du vendredi 10 au samedi 11 février 2017, une éclipse lunaire se produira au même moment que la lune de neige (« Snow moon »). Et cerise sur le gâteau, vous pourrez observer presque au même moment une comète traverser la Terre à une distance de 11,9 millions de kilomètres. Elle sera mieux observable à l’aide de jumelles ou encore d’un télescope si vous en possédez un.

Levez les yeux vers le ciel le vendredi à partir de 21 h 30 pour observer l’éclipse de lune, dont le pic aura lieu entre 23 h 43 et 1 h 52 du matin. La Lune prendra progressivement une apparence ombragée, à un moment où la Terre fera obstacle à la lumière du soleil. Et puisque l’atmosphère terrestre laisse passer des rayons rouges, la lune aura également une teinte rougeâtre. Vous pourrez observer le phénomène à l’œil nu, sans aucune crainte.

Le passage de la comète 45P/Honda-Mrkos-Pajdusakova

Elle ne traverse le système solaire qu’une fois tous les 5 ans et 3 mois. Et cette fois-ci, elle sera particulièrement proche de la Terre (11,9 millions de kilomètres seulement). Il s’agit du 8e passage de comète près de la Terre répertorié à ce jour. Pour qu’elle passe encore aussi près de notre planète, il faudra attendre plus d’un siècle.

Son nom 45P/Honda-Mrkos-Pajdušáková lui a été attribué en l’honneur de trois astronautes : le japonais Minoru Honda qui l’a découverte le 3 décembre 1948, mais aussi du tchèque Antonín Mrkos et du slovaque Ludmilla Pajdušáková. Pour son actuel passage, elle a été baptisée « la comète du Nouvel An » puisqu’ayant commencé à traverser l’hémisphère nord depuis la fin de l’année 2016. Elle sera observable à partir de 1 h du matin dans la nuit du 10 au 11 février 2017. Il faudra tourner le regard dans la direction de la constellation d’Hercules


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !