Les donneurs de sang prévenus quand leur geste servira à sauver des vies

Le 14 juin dernier, le monde célébrait la journée internationale du dong de sang. À cette occasion le National Health Service, le système britannique de santé publique a annoncé une mesure visant à encourager au don de sang. Bientôt, les donneurs seront prévenus dès que leur sang servira à sauver une vie, grâce au suivi du parcours des poches prélevées.

don sang
C’est une belle initiative que pourraient suivre de nombreux autres pays afin de promouvoir davantage la culture du don de sang. Cette démarche du NHS vise à mobiliser au moins 200 000 donneurs supplémentaires pour le compte de cette année en mettant en avant le lien qui unit le donneur et le receveur.

L’organisation mise aussi sur les communautés asiatiques et africaines qui, bien qu’étant importantes au Royaume-Uni, ne représentent qu’environ 1 % des donneurs.

L’EFS aussi se mobilise

L’Établissement Français du Sang est lui aussi à pieds d’œuvre. D’après les statistiques, 19 dons de sang sont collectés chaque minute en France, ce qui représente 10 000 dons par jour. Ceux-ci permettent de soigner 144 malades chaque heure, soit 1 million de personnes par an.

Malgré cela,  il n’est pas rare de constater des cas de pénurie de réserve de sang dans certaines banques du pays. C’est le cas actuellement en Normandie où malgré la forte mobilisation suscitée par l’EFS à l’occasion de la journée mondiale du don de sang, la région reste sous la menace d’une pénurie.

Actuellement, elle ne dispose que de 11 jours de stock contre 12 habituellement, d’où un nouvel appel de l’EFS qui tient à fournir 1 500 poches de sang en plus de celles déjà collectées ces derniers jours.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !