Deux enfants ont vaincu le cancer grâce à une nouvelle thérapie génique

Grâce à une thérapie basée sur des cellules immunitaires génétiquement modifiées, deux bébés ayant guéri du cancer se portent toujours bien, plusieurs mois après leur traitement.

Cette nouvelle thérapie a été développée par Cellectis, une société française de biotechnologie. Elle repose sur l’injection de cellules immunitaires (lymphocytes T) qui ont été génétiquement modifiées pour mieux combattre les cellules cancéreuses. Le traitement avait été testé pour la première fois en 2015 sur la petite Layla Richards qui souffrait d’une leucémie. Un second bébé avait ensuite bénéficié de la même thérapie quelques mois plus tard. Les deux enfants se portent aujourd’hui en bonne santé, plus d’un an après leur première l’injection.

Dans une publication revenant sur les détails de leurs travaux, les scientifiques de Cellectis affirment que la méthode démontre « le bon fonctionnement des cellules génétiquement modifiées ». Ils veulent toutefois rester prudents jusqu’à ce qu’un plus grand nombre de patients soient traités avec succès. Plusieurs essais cliniques sont en cours.

Cette thérapie, si elle a ses particularités, n’est pas la première qui repose sur l’injection de cellules immunitaires génétiquement modifiées. Elle se distingue de celles développées par Novartis, Kite ou encore Juno par le fait que les cellules immunitaires injectées sont dérivées de donneurs sains. Ce détail est important, car il permet d’offrir une « thérapie universelle », alors que les précédents traitements ne reposaient que sur des dérivés de cellules immunitaires obtenues à partir du patient traité.

Par ailleurs, la méthode de Cellectis est plus économique, et peut être appliquée à des patients très jeunes chez qui les cellules immunitaires sont encore en trop faible quantité pour être prélevées.   Cette approche n’est toutefois pas sans risque puisqu’elle peut occasionner des rejets de greffe. C’est notamment ce qui était arrivé avec Layla Richards, mais le problème a été résolu.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !