Deuil National : En quoi ça consiste, qu’est-ce que ça signifie ?

Suite aux événements dramatiques survenu vendredi 13 novembre, le Président de la République a décrété 3 jours de deuil national, une mesure exceptionnelle. En effet lors des attentats de Charlie Hebdo, une journée de deuil national avait été instaurée. Mais quelles mesures sont prises précisément durant ces 3 jours ?

deuil national attentas paris

Samedi 14 novembre au lendemain des attentats de Paris, François Hollande a annoncé sa décision d’instaurer 3 jours de deuil national. Les 15, 16 et 17 novembre la France entière porte donc le deuil des personnes décédées le 13 novembre 2015. C’est la première fois depuis le début de la cinquième république qu’un deuil aussi long a été proclamé.

Les précédents deuils de la cinquième république ont eu lieu lors des décès des présidents De Gaulle, Pompidou et Mitterrand pour une durée d’une journée à chaque fois. Les plus récents concernent les attentats du 11 septembre 2001 aux États-Unis et du Charlie Hebdo le 7 janvier dernier.

Par quelles mesures se traduit le deuil national ?

  • Une minute de silence lundi 16 novembre à 12h : un décret a circulé afin de spécifier aux employeurs d’autoriser les employés à se recueillir.
  • Les drapeaux ont été mis en berne : ils sont accrochés avec un nœud noir et sont descendus à mi-mât sur les bâtiments et les édifices publics.

La première journée de deuil national a été instauré en mars 1930 suite à des inondations dans le Tarn qui ont fait des centaines de mort. Ce deuil a été le moyen de rendre hommage à toutes les victimes sans forcément connaître leur nom.

Le deuil national n’a pas de signification légale et n’existe pas d’un point de vue constitutionnel. Tout comme Marianne, il représente un symbole / une tradition.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !