Par erreur, un hébergeur supprime 1535 sites internet

Tout est possible par la magie du code, comme peuvent l’affirmer bien des développeurs expérimentés. Seulement, si ces derniers peuvent nourrir leurs egos de quelques exploits réalisés par cette magie, il arrive bien souvent que les résultats obtenus soient à l’antipode de ceux escomptés. Cela est valable aussi bien pour  le code que pour  l’exécution de lignes de commande.

 Marco Marsala vient de faire la malheureuse expérience d’une ligne de commande erronée qui lui aura coûté toute son entreprise.

Erreur code détruit son entreprise

Il est le propriétaire d’une petite société d’hébergement web qui a en charge la gestion de plus de 1500 sites internet. Le 10 avril, il a posté un message sur un forum d’administrateurs de serveurs et de réseaux. Son problème:

« La nuit dernière, j’ai accidentellement lancé un script sur tous mes serveurs »

Le script dont il est question n’est rien d’autre que les fameuses lettres « rm -rf » bien connues des administrateurs de serveurs. Il veut littéralement dire  « supprime tout ce qu’il y a dans ces dossiers ».

Ce code est à manipuler avec extrêmement de précautions, puis qu’il doit se faire suivre de variables qui indiquent à l’ordinateur de se limiter à un certain périmètre. Seulement, Marco Marsala n’a spécifié aucune variable, ce qui a conduit à la suppression de toutes les  données stockées sur l’ordinateur qui est aussi le serveur principal abritant les sites de ses quelques 1535 clients.

Résultat, tout part en poussière: les données comme son entreprise puis qu’il détruit par la même occasion les sites de tous ses clients.

Un mince espoir de récupération, mais le coût est inaccessible

Un expert donnant son  avis sur le forum s’exprime comme suit :

«Je suis désolé de dire que votre entreprise est essentiellement morteIl y a peut-être un très faible espoir de récupérer vos données si vous éteignez tout et que vous donnez vos disques à une bonne agence de récupération de données. Mais ça coûtera extrêmement cher, prendra beaucoup de temps et la probabilité que cela vous sauve demeure très faible.» 

A un autre Geek d’enfoncer le clou :

«Votre business est fini. Vous n’avez pas besoin de conseils techniques, vous devez appeler votre avocat.»

Comme quoi, Marco Marsala semble mal barré. Leçon : tout est possible par la magie du code, le meilleur comme le pire.

Un ordinateur exécutera exactement ce qu’on lui demande. S’il y a erreur, c’est sans doute la faute à l’homme.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !