Des détails inédits sur Jésus-Christ peut-être révélés par ces manuscrits vieux de 2000 ans

Trouvé dans une grotte en Jordanie en 2008, et depuis analysé par des scientifiques, ce livre de plomb pourrait être la source d’informations inédites sur Jésus et sur l’histoire chrétienne.

codex-jordaniens

Après de nombreuses spéculations depuis sa découverte en 2008, les scientifiques viennent de prouver l’authenticité de ce livre historique suite à des analyses utilisant des techniques récentes. Ces manuscrits connus sous le nom des «codex jordaniens», ont été découverts dans une grotte de Jordanie par un Bédouin israélien.

Si le livre est véritablement authentique comme l’affirment les chercheurs, il offrirait de nouvelles informations sur la vie de Jésus-Christ, et comblerait quelques lacunes laissées par la Bible. D’ailleurs,  il s’agirait probablement de la découverte la plus importante depuis celle des Manuscrits de la mer Morte qui sont les premiers manuscrits de la Bible.

Au nombre des informations que recèle le livre figure un portrait de Jésus, tout comme des mots et des symboles qui révèlent des détails sur l’origine du christianisme et du judaïsme. La langue dans laquelle il fut écrit s’avère être du Paleo hébreu, selon les chercheurs.

codex-jordaniens-2

Le livre contiendrait une sculpture considérée par les scientifiques comme étant celle du visage de Jésus. Le document est recouvert d’étoiles à huit branches, connues pour être le symbole de l’arrivée du Messie. Le contenu parle explicitement de Jésus-Christ et de ses disciples Pierre, Jean et Jacques. Le texte aurait révélé que Jésus était membre d’un groupe hébreu adhérant à une religion inspirée du roi David. On sait que la généalogie de la Bible indique que le père adoptif de Jésus, Joseph, était un descendant direct de David.

Depuis la découverte des manuscrits il y a cinq ans, un certain nombre d’universitaires et d’évangéliques chrétiens les considèrent comme étant des faux. Cependant, de nouveaux tests ont montré que le livre porte des similitudes avec un échantillon de verre romain, qui a été extrait du sol dans le Dorset.

« Les études du texte et des dessins [tout comme les tests de datation] suggèrent un âge d’environ 2000 ans« , expliquent les chercheurs. Toutefois, les éléments scientifiques apportés ne suffisent pas pour convaincre tout le monde. Les codex jordaniens subissent en effet un mouvement féroce déclenché par un groupe de chrétiens évangélistes qui les déclarent « faux » et demandent à ce qu’ils disparaissent.

codex-jordaniens-3


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !